Partagez|

Harwood forever [Spencer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

avatar

âge : 21 ans
métier : étudiante en tourisme
statut : sur un nuage avec un certain Sebastian
identité sexuelle : sebasexuelle comment ça ça existe pas?
inscrit depuis le : 13/10/2016
messages : 708
ma vie :

Avant dernière d'une famille de sept enfants, n'a connu son père que jusqu'à ses cinq ans, un manque qu'elle n'a jamais supporté. A l'adolescence, elle a totalement changé. Très bordeline.

Son rêve? Monter sa propre agence de voyage.

Dernière nouvelle? La belle est amoureuse d'un de ses anciens profs depuis plus de deux mois. Elle vient cependant d'apprendre qu'elle est enceinte...

-------------------


I look and stare so deep in your eyes
I touch on you more and more every time
When you leave I'm begging you not to go
Call your name two or three times in a row
Such a funny thing for me to try to explain
How I'm feeling and my pride is the one to blame
'Cuz I know I don't understand
Just how your love can do what no one else can
- Crazy in love

Mes rps:

- Spencer
- Spencer et Seb
- Sean et Seb


MessageSujet: Harwood forever [Spencer] Lun 24 Oct - 22:01

Il était 20h et j'arrivais, comme prévu, à la brasserie où nous avions l'habitude d'aller avec Spencer mon frère. Nous ne nous étions pas vus depuis plusieurs jours et mon cher grand frère m'avait invité à aller manger au restaurant ce mardi pour prendre de nos nouvelles et passer un peu de temps ensemble. C'était une brasserie modeste mais qui nous correspondait. Spencer était une des seules personnes à qui je me montrais telle que j'étais réellement. Nous avions une relation très fusionnelle et même si je ne lui disais jamais, je l'aimais réellement beaucoup. Je savais que je pouvais compter sur lui, en tout état de cause même si je me doutais que je devais le décevoir par mon comportement plus que discutable…
A 17h, les cours terminés, j'étais directement rentrée chez moi. J'avais vite fait bosser sur un devoir à rendre avant de prendre une bonne douche chaude. Je n'étais pas rentrée chez moi la veille et n'était donc pas présentable en l'état face à mon grand frère. Je dus passer une bonne demi heure sous l'eau avant de ressortir et de filer dans ma chambre directement. Il était 18h30, j'avais une heure devant moi. La fatigue se faisant sentir je fis d'abord une sieste d'une demi heure avant de prendre un café tout en me préparant. J'enfilai une jupe en jean et un top noir et me maquillai légèrement. Je me séchai également les cheveux, rien de passionnant en effet. Le quart d'heure restant, je le passais sur les réseaux sociaux, sur mon canapé, en attendant de partir. Je répondais aussi à mes messages bien entendu.
Enfin bref, j'arrivai à l'heure au point de rendez-vous et rentrai directement m'installer en attendant que Spencer ne vienne me rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 28 ans.
métier : Initialement, il est écrivain, dépeignant dans ses romans des romances et critiques de société mélangées et est assez connu dans ce domaine. Il est également présentateur à la radio, animant une émission toutes les semaines sur les sorties cinéma à noter, il en fait une critique avec humour avec un professionnel. Il a également été engagé par un magazine pour réaliser un blog qui a le même ton que ses bouquins.
statut : Célibataire.
identité sexuelle : Hétérosexuel.
inscrit depuis le : 20/09/2016
messages : 140
ma vie : Second d'une famille nombreuse et modeste. Se développe une passion pour l'écriture très tôt. Il développe également un humour et un très grand talent dans le social alors qu'en vérité c'est un nounours qui préfère son chez soi et ses petites habitudes bien tranquilles. Il a toujours eu une relation très dur avec son père, et a très tôt été forcé d'être un travailleur courageux. Maintenant il multiplie les fonctions. S'il est écrivain, cela fait 2 ans qu'il n'a plus écrit de livre, le syndrome de la page blanche, ça arrive même aux plus grands.

rp's: ( 0/4 libre )

- (ft. Lia) au détour de quelques mots
- (ft. Serena) harwood forever
- (ft. Emery) Hey little sister, can I come inside?
- (ft. Serena & Seb) la meilleure manière de l'apprendre.

MessageSujet: Re: Harwood forever [Spencer] Mar 1 Nov - 9:51


❝ harwood forever ❞serena&spencerSerena. Serena c'était ma petite soeur adorée. J'aimais tous mes frères et soeurs autant les uns que les autres, mais avec Serena, c'était autre-chose, nous nous entendions comme cul et chemise, et j'avais su être l'épaule adulte nécessaire pour elle quand notre père était parti, et elle avait cette capacité à m'apaiser lors de moments émotionnellement trop lourds. Nous avions deux caractères, mais derrière nous étions deux sensibles et il était bon de se voir régulièrement pour nous faire un peu de bien à l'âme tout simplement. Nous avions l'habitude de nous retrouver autour d'un verre, au cinéma ou à la brasserie pour manger un bout, et quand nous nous voyions nous profitions pour nous mettre à jour sur la vie que menait l'autre.
Je savais que Serena avait pour ainsi dire une vie assez débridée, elle semblait parfois incontrôlable, mais malgré tout elle ne savait s'empêcher de raconter ses frasques à son grand frère. Je préférais d'ailleurs généralement qu'elle le fasse, si elle avait un problème, j'étais toujours là pour l'aider. Pour ma part, je devais lui annoncer la chance que j'avais eue de rencontrer une délicieuse jeune femme qui m'avait proposé de co-louer son appartement avec elle alors que j'avais laissé passer sa candidature au journal pour lequel je bossais. Ma vie était pour le moment mouvementée, c'était tout récent et il fallait s'y habituer. J'avais hâte d'expliquer tout ça à Serena.
Alors nous nous étions donné rendez-vous, comme d'hab, à la brasserie habituelle, parce que c'était là que nous nous sentions le mieux pour discuter. Je ne m'étais pas tracassé du style que je devais avoir, enfilant un simple jeans et un t-shirt décontracte, ce n'était jamais que ma soeur après tout, et toutes mes affaires étaient encore emballées. Lorsque je sortis de l'appartement, Australia n'était pas là, et je ne savais pas quel genre de colocs nous allions être, si je devais la prévenir ou non, je ne savais pas trop, je laissais donc d'abord un mot sur un post-it et gribouillais un petit dessin pathétique.

Toujours était-il qu'à 20h, j'arrivais à la brasserie comme promis sur les pas de Serena sans doute, car elle était en train de s'installer à notre table habituelle. Je me penchais vers elle pour lui faire la bise : « Salut poulette ! » j'aimais bien la surnommer ainsi, sans doute parce qu'elle détestait ça. Je m'asseyais face à elle en enlevant ma veste pour la mettre sur le dossier de m chaise : « Tu vas bien ? Ca fait un moment ! J'ai bien cru que tu m'avais oublié, alors j'ai décidé de me rappeler à ton bon souvenir... » Je lui dédiais un large sourire, en vérité, malgré nos vies chargées nous trouvions toujours un moment à passer ensemble et je savais que si je ne l'avais pas contactée elle l'aurait sans doute fait « Un truc à boire avant de manger ? »
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 21 ans
métier : étudiante en tourisme
statut : sur un nuage avec un certain Sebastian
identité sexuelle : sebasexuelle comment ça ça existe pas?
inscrit depuis le : 13/10/2016
messages : 708
ma vie :

Avant dernière d'une famille de sept enfants, n'a connu son père que jusqu'à ses cinq ans, un manque qu'elle n'a jamais supporté. A l'adolescence, elle a totalement changé. Très bordeline.

Son rêve? Monter sa propre agence de voyage.

Dernière nouvelle? La belle est amoureuse d'un de ses anciens profs depuis plus de deux mois. Elle vient cependant d'apprendre qu'elle est enceinte...

-------------------


I look and stare so deep in your eyes
I touch on you more and more every time
When you leave I'm begging you not to go
Call your name two or three times in a row
Such a funny thing for me to try to explain
How I'm feeling and my pride is the one to blame
'Cuz I know I don't understand
Just how your love can do what no one else can
- Crazy in love

Mes rps:

- Spencer
- Spencer et Seb
- Sean et Seb


MessageSujet: Re: Harwood forever [Spencer] Mer 2 Nov - 21:49

Spencer ne mit pas longtemps à me rejoindre, à peine cinq minutes en fait. Peut-être avait-il eu du mal à se garer ou je ne sais pas, enfin bon, je savais être patiente et ne lui en voulait pas pour si peu. Alors qu'il arrivait à ma hauteur, il me lança un « Salut poulette » avant de me faire la bise. Je lui lançai un regard légèrement noir en le regardant s'asseoir.

« Spenc' t'es lourd ! »

Il savait que je détestais ce surnom, surtout en public et je savais pertinemment qu'il adorait en jouer et m'agacer avec ça. « Tu vas bien ? Ca fait un moment ! J'ai bien cru que tu m'avais oublié, alors j'ai décidé de me rappeler à ton bon souvenir... » Je relevai mes yeux de la carte que j'avais déjà prise en main pour lui répondre.

« Oh oui au moins trois jours, trop pour ton petit coeur ! »

lui dis-je en riant. Nous nous voyions toujours plusieurs fois par semaine et prenions encore plus fréquemment de nos nouvelles. « Un truc à boire avant de manger ? » me demanda-t-il ensuite.

« Hum ouais je vais prendre une bière. »

Je n'aimais pas trop la bière mais n'aimait pas boire des alcools forts devant mon frère. Même s'il savait bien que je buvais en soirée étant donné les quelques fois où j'étais arrivée presqu'en rampant à tambouriner à la porte de chez lui en pleine nuit, j'évitai de vraiment boire en sa présence.

« Et j'en resterai à mes pâtes carbo après ! Alors, raconte moi tout ce qu'il y a à raconter pendant ces trois jours ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 28 ans.
métier : Initialement, il est écrivain, dépeignant dans ses romans des romances et critiques de société mélangées et est assez connu dans ce domaine. Il est également présentateur à la radio, animant une émission toutes les semaines sur les sorties cinéma à noter, il en fait une critique avec humour avec un professionnel. Il a également été engagé par un magazine pour réaliser un blog qui a le même ton que ses bouquins.
statut : Célibataire.
identité sexuelle : Hétérosexuel.
inscrit depuis le : 20/09/2016
messages : 140
ma vie : Second d'une famille nombreuse et modeste. Se développe une passion pour l'écriture très tôt. Il développe également un humour et un très grand talent dans le social alors qu'en vérité c'est un nounours qui préfère son chez soi et ses petites habitudes bien tranquilles. Il a toujours eu une relation très dur avec son père, et a très tôt été forcé d'être un travailleur courageux. Maintenant il multiplie les fonctions. S'il est écrivain, cela fait 2 ans qu'il n'a plus écrit de livre, le syndrome de la page blanche, ça arrive même aux plus grands.

rp's: ( 0/4 libre )

- (ft. Lia) au détour de quelques mots
- (ft. Serena) harwood forever
- (ft. Emery) Hey little sister, can I come inside?
- (ft. Serena & Seb) la meilleure manière de l'apprendre.

MessageSujet: Re: Harwood forever [Spencer] Dim 13 Nov - 22:30


❝ harwood forever ❞serena&spencerSerena était déjà en train de lire la carte, comme si elle ne la connaissait pas déjà par coeur, vu toutes les fois où nous étions venus ici, j'étais persuadé qu'elle aurait su réciter tous les plats par ordre croissant de prix, si je lui avais demandé. De toute façon, je savais qu'elle choisirait la même chose que d'habitude, la connaissant. Ces bonnes vieilles pâtes carbonaras. Elle avait beau sembler instable, il y avait des habitudes qui ne la quittaient jamais ! Comme prévu, elle avait râlé au surnom que je lui avais donné et cela m'avait fait sourire, c'était plus fort que moi. Qui aime bien châtie bien, n'est-ce pas cela, l'adage ? « Oh oui au moins trois jours, trop pour ton petit coeur ! » J'avais haussé les épaules : « Estime-toi heureuse, tu es la seule personne que je puisse voir aussi souvent sans en avoir marre ! » Biiiip. Gros mensonge, tu sembles oublier ta nouvelle colocataire super-hot. Mais attendons un peu avant de lui en parler. Ce n'est pas un sujet anodin. « Hum ouais je vais prendre une bière. » avait-elle répondu à ma question. J'avais levé la main pour appeler le serveur qui se dirigeait de tout manière vers nous. « Et j'en resterai à mes pâtes carbo après ! Alors, raconte moi tout ce qu'il y a à raconter pendant ces trois jours ! » Le serveur me sauva de justesse en arrivant à pic, je le saluais avant de passer commande : « Deux bières pour le moment. Et pour le plat, ce sera comme d'habitude, pâtes carbonara pour la demoiselle et pour moi steak irlandais saignant. » L'homme prit note avant de s'éloigner, je m'appuyais sur la table en reportant mon attention sur Serena : « En vrai, j'ai enfin déménagé. » je craignais que, comme je la connaissais, elle ne s'enflamme, alors j'entreprenais de couper court : « Et toi ? Raconte-moi ta semaine, plutôt... »  Même si je savais que c'était peine perdue, je n'étais pas pressé de tout déballer, et puis, j'étais généralement homme à entretenir le suspens.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 21 ans
métier : étudiante en tourisme
statut : sur un nuage avec un certain Sebastian
identité sexuelle : sebasexuelle comment ça ça existe pas?
inscrit depuis le : 13/10/2016
messages : 708
ma vie :

Avant dernière d'une famille de sept enfants, n'a connu son père que jusqu'à ses cinq ans, un manque qu'elle n'a jamais supporté. A l'adolescence, elle a totalement changé. Très bordeline.

Son rêve? Monter sa propre agence de voyage.

Dernière nouvelle? La belle est amoureuse d'un de ses anciens profs depuis plus de deux mois. Elle vient cependant d'apprendre qu'elle est enceinte...

-------------------


I look and stare so deep in your eyes
I touch on you more and more every time
When you leave I'm begging you not to go
Call your name two or three times in a row
Such a funny thing for me to try to explain
How I'm feeling and my pride is the one to blame
'Cuz I know I don't understand
Just how your love can do what no one else can
- Crazy in love

Mes rps:

- Spencer
- Spencer et Seb
- Sean et Seb


MessageSujet: Re: Harwood forever [Spencer] Lun 14 Nov - 9:59

« Estime-toi heureuse, tu es la seule personne que je puisse voir aussi souvent sans en avoir marre ! » Spencer était bien plus expressif que moi mais sa phrase me fit tout de même sourire. Il commanda ensuite nos apéritifs et nos deux plats, les mêmes qu'à chaque fois, pour le coup nous n'étions pas du tout originaux. « En vrai, j'ai enfin déménagé. » Je restai silencieuse, vexée qu'il m'ait cachée ça. On se parlait beaucoup et un déménagement ce n'est pas rien, ça se prépare et Spenc' n'était pas non plus le mec aussi impulsif que moi donc, soit il avait de gros souci, soit il avait une copine depuis un moment et ne m'avait rien dit, je ne voyais que ça. Il me demanda, pour changer la tournure de la conversation comment s'était passée ma semaine. Etait-il aussi naïf pour croire que ça allait passer ?

Nos bières arrivèrent et sans rien dire tout d'abord j'en bus directement une gorgée. Il avait réussi à me mettre en colère et me blesser en deux secondes. Pour le coup, il en était la seule à en être capable, si on enlevait mon p****n de géniteur.

« TU QUOI ?! Tu te fiches de moi !! Tu penses vraiment qu'en me demandant de mes nouvelles ça passerait mieux ?! C'était difficile de me prévenir ?! Va pas me faire croire que tu as fait ça sur un coup de tête dans l'aprem ! »

Me taire n'avait en rien atténuer ma réaction, je bouillonnais à l'intérieur. Comme si nous étions en couple et qui'l m'annonçait qu'il me trompait depuis des mois. J'agissais sans doute dans l'extrême mais j'étais comme ça. Je n'avais même plus envie de rester… Partir et rentrer chez moi ou alors rejoindre un parfait inconnu me paraissait être une bonne solution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 28 ans.
métier : Initialement, il est écrivain, dépeignant dans ses romans des romances et critiques de société mélangées et est assez connu dans ce domaine. Il est également présentateur à la radio, animant une émission toutes les semaines sur les sorties cinéma à noter, il en fait une critique avec humour avec un professionnel. Il a également été engagé par un magazine pour réaliser un blog qui a le même ton que ses bouquins.
statut : Célibataire.
identité sexuelle : Hétérosexuel.
inscrit depuis le : 20/09/2016
messages : 140
ma vie : Second d'une famille nombreuse et modeste. Se développe une passion pour l'écriture très tôt. Il développe également un humour et un très grand talent dans le social alors qu'en vérité c'est un nounours qui préfère son chez soi et ses petites habitudes bien tranquilles. Il a toujours eu une relation très dur avec son père, et a très tôt été forcé d'être un travailleur courageux. Maintenant il multiplie les fonctions. S'il est écrivain, cela fait 2 ans qu'il n'a plus écrit de livre, le syndrome de la page blanche, ça arrive même aux plus grands.

rp's: ( 0/4 libre )

- (ft. Lia) au détour de quelques mots
- (ft. Serena) harwood forever
- (ft. Emery) Hey little sister, can I come inside?
- (ft. Serena & Seb) la meilleure manière de l'apprendre.

MessageSujet: Re: Harwood forever [Spencer] Lun 14 Nov - 16:46


❝ harwood forever ❞serena&spencerJe le savais, bien entendu, que Serena ne passerait pas à autrechose. Je la connaissais beaucoup trop bien pour ça. Mais je la connaissais aussi assez bien pour craindre sa réaction, alors que celle d'un autre aurait pu être anodine. Le silence qui suivit mes derniers mots ne présageait rien de bon. Le calme avant la tempête, Serena ne restait jamais silencieuse longtemps, et si elle le restait c'était que quelque chose de grave se déroulait dans sa tête. Je trempais mes lèvres dans ma bière pour rafraîchir ma gorge qui s’asséchait. J'avais l'impression que je venais de commettre un meurtre, vu le regard qu'elle me dédiait dans l'immédiat. Je reposais mon verre en toussotant légèrement pour m'éclaircir la voix tandis que Serena ouvrait finalement la bouche : « TU QUOI ?! Tu te fiches de moi !! Tu penses vraiment qu'en me demandant de mes nouvelles ça passerait mieux ?! C'était difficile de me prévenir ?! Va pas me faire croire que tu as fait ça sur un coup de tête dans l'aprem ! ». Je ne pus m'empêcher de lever les yeux au ciel : « Tu es terrible, quand même. Tu as l'art d'en faire des caisses pour pas grand chose. Ce n'est qu'un déménagement, hein. » Je riais légèrement puis plantait mon regard dans le sien, j'étais son grand frère, il ne fallait pas l'oublier, et je la craignais très rarement. « Te connaissant, t'as déjà envie de te barrer. Mais c'est pour ça que je voulais pas en parler tout de suite ! » Je soupire finalement en secouant la tête : « Ecoute, ça va pas bien financièrement pour moi, pour le moment. Et j'ai pas envie d'étaler à la famille que le grand écrivain n'est finalement plus qu'un petit looser incapable d'écrire une page. Bref, je suis fauché, et je devais agir dans l'urgence parce mon bail arrivait à sa fin. Heureusement, j'ai rencontré quelqu'un qui m'a proposé d'être son colocataire. » J'évitais consciemment de lui signifier qu'il s'agissait d'une femme, c'était un coup à ce qu'elle pète un câble et me lance le contenu de sa bière à la figure. J'avais l'habitude de ménager un peu son impulsivité, histoire de survivre. « Ca s'est fait rapidement et j'avais pas envie d'en parler la dernière fois parce que j'en suis pas fier, voilà. » Je lui lançais un regard appuyé, histoire de lui montrer que j'étais droit dans mes bottes vis à vis de mes décisions d'agir, et de ne pas lui en parler immédiatement.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 21 ans
métier : étudiante en tourisme
statut : sur un nuage avec un certain Sebastian
identité sexuelle : sebasexuelle comment ça ça existe pas?
inscrit depuis le : 13/10/2016
messages : 708
ma vie :

Avant dernière d'une famille de sept enfants, n'a connu son père que jusqu'à ses cinq ans, un manque qu'elle n'a jamais supporté. A l'adolescence, elle a totalement changé. Très bordeline.

Son rêve? Monter sa propre agence de voyage.

Dernière nouvelle? La belle est amoureuse d'un de ses anciens profs depuis plus de deux mois. Elle vient cependant d'apprendre qu'elle est enceinte...

-------------------


I look and stare so deep in your eyes
I touch on you more and more every time
When you leave I'm begging you not to go
Call your name two or three times in a row
Such a funny thing for me to try to explain
How I'm feeling and my pride is the one to blame
'Cuz I know I don't understand
Just how your love can do what no one else can
- Crazy in love

Mes rps:

- Spencer
- Spencer et Seb
- Sean et Seb


MessageSujet: Re: Harwood forever [Spencer] Lun 14 Nov - 16:57

« Tu es terrible, quand même. Tu as l'art d'en faire des caisses pour pas grand chose. Ce n'est qu'un déménagement, hein. » Et il en riait en plus ? Oui il se doutait que j'avais envie de me partir et alors, ça ne me donnait pas plus envie de rester pour autant, bizarre ?! « Ecoute, ça va pas bien financièrement pour moi, pour le moment. Et j'ai pas envie d'étaler à la famille que le grand écrivain n'est finalement plus qu'un petit looser incapable d'écrire une page. Bref, je suis fauché, et je devais agir dans l'urgence parce mon bail arrivait à sa fin. Heureusement, j'ai rencontré quelqu'un qui m'a proposé d'être son colocataire. »

« Oh et comme je suis la fille parfaite qui ne fait que des choses bien tu t'ai dit que je me foutrais bien de toi bien sûr ! Maman j'peux comprendre, mais moi tu penses vraiment que j'irai te juger sur ça ? »

Je n'en étais pas moins vexée et il devait bien s'en douter. Qu'il soit mon grand frère ou petit frère je m'en fichais bien, pour moi c'était quelque chose d'important et dont il aurait du me parler avant. Je continuai ma bière, me souvenant de la fin de sa phrase, il était en colocation. Je ne pus m'empêcher de sourire malgré ma colère.

« Et elle est belle c'est ça ? Drôle, pas chiante, la colocation c'est bien pratique non ? »

Je savais qu'il n'aurait pas choisi n'importe qui comme colocataire même en fin de bail. Il avait des amis, il n'aurait pas été réellement à la rue, au moins le temps de réfléchir à la situation et se retourner et puis, il était bien trop calme dans sa réaction même si lui ne montait pas dans les tours comme moi. Heureusement d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 28 ans.
métier : Initialement, il est écrivain, dépeignant dans ses romans des romances et critiques de société mélangées et est assez connu dans ce domaine. Il est également présentateur à la radio, animant une émission toutes les semaines sur les sorties cinéma à noter, il en fait une critique avec humour avec un professionnel. Il a également été engagé par un magazine pour réaliser un blog qui a le même ton que ses bouquins.
statut : Célibataire.
identité sexuelle : Hétérosexuel.
inscrit depuis le : 20/09/2016
messages : 140
ma vie : Second d'une famille nombreuse et modeste. Se développe une passion pour l'écriture très tôt. Il développe également un humour et un très grand talent dans le social alors qu'en vérité c'est un nounours qui préfère son chez soi et ses petites habitudes bien tranquilles. Il a toujours eu une relation très dur avec son père, et a très tôt été forcé d'être un travailleur courageux. Maintenant il multiplie les fonctions. S'il est écrivain, cela fait 2 ans qu'il n'a plus écrit de livre, le syndrome de la page blanche, ça arrive même aux plus grands.

rp's: ( 0/4 libre )

- (ft. Lia) au détour de quelques mots
- (ft. Serena) harwood forever
- (ft. Emery) Hey little sister, can I come inside?
- (ft. Serena & Seb) la meilleure manière de l'apprendre.

MessageSujet: Re: Harwood forever [Spencer] Lun 14 Nov - 17:13


❝ harwood forever ❞serena&spencerDes fois, je me rendais compte de pourquoi je n'avais pas de femme fixe dans ma vie et que je me contentais, tout comme elle, de voler de conquête en conquête sans me permettre de tomber amoureux. En vrai, j'avais assez à faire avec les caractère fort de la famille. Ces femmes m'épuisaient véritablement. « Oh et comme je suis la fille parfaite qui ne fait que des choses bien tu t'ai dit que je me foutrais bien de toi bien sûr ! Maman j'peux comprendre, mais moi tu penses vraiment que j'irai te juger sur ça ? » Je secouais la tête en soupirant. Elle ne comprenait décidément pas. J'avais l'impression que quoique j'aurais pu dire, cela ne lui aurait de toute façon pas convenu.
N'empêche que son sourire à l'évocation de la coloc me fit me dire que j'étais déjà grillé, en bonne et due forme. Elle avait tout capté. « Et elle est belle c'est ça ? Drôle, pas chiante, la colocation c'est bien pratique non ? » Je tentais de me retenir, cette fois, mais malgré tout, un sourire parvint à mes lèvres aussi, un sourire contrôlé que je tentais d'effacer : « Faut que t'arrête d'être aussi maligne. » Je buvais une gorgée de ma bière pour reprendre une contenance et répondit finalement : « Ca n'a rien à voir, je ne voulais pas te comparer à maman. C'est pas ce que je voulais dire. En fait ça n'a rien à voir avec toi, j'ai un problème avec moi-même, c'est très difficile d'accepter mon échec de ces derniers temps, et en parler, ça rend juste le bordel plus concret. » Je lui souris légèrement et ajoute : « Mais ouais, le fait qu'elle soit mignonne, ça joue pas mal sur l'acceptation. Et le fait qu'elle soit surtout moins chiante que toi, petite tête ! » Je m'attendais à sa réaction fulgurante, mais c'était toujours ma manière à moi de faire : la plaisanterie pour détendre l'atmosphère. « Je suis désolé, sérieux. » ajoutais-je, plus sérieusement.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 21 ans
métier : étudiante en tourisme
statut : sur un nuage avec un certain Sebastian
identité sexuelle : sebasexuelle comment ça ça existe pas?
inscrit depuis le : 13/10/2016
messages : 708
ma vie :

Avant dernière d'une famille de sept enfants, n'a connu son père que jusqu'à ses cinq ans, un manque qu'elle n'a jamais supporté. A l'adolescence, elle a totalement changé. Très bordeline.

Son rêve? Monter sa propre agence de voyage.

Dernière nouvelle? La belle est amoureuse d'un de ses anciens profs depuis plus de deux mois. Elle vient cependant d'apprendre qu'elle est enceinte...

-------------------


I look and stare so deep in your eyes
I touch on you more and more every time
When you leave I'm begging you not to go
Call your name two or three times in a row
Such a funny thing for me to try to explain
How I'm feeling and my pride is the one to blame
'Cuz I know I don't understand
Just how your love can do what no one else can
- Crazy in love

Mes rps:

- Spencer
- Spencer et Seb
- Sean et Seb


MessageSujet: Re: Harwood forever [Spencer] Lun 14 Nov - 17:27

J'avais deviné, mon grand frère tombait amoureux, ou du moins sous le charme d'une belle demoiselle, oui parce que c'était mon frère donc il avait bon goût, forcément. On ne mélange pas les torchons et les serviettes. Son sourire m'apaisa un peu, l'idée qu'il puisse être heureux… même si la peur des relations sérieuses me prenait déjà, je n'en dirai rien. « Faut que t'arrête d'être aussi maligne. »

« Faut croire que moi aussi j'te connais ! »

Il ajouta ensuite « Ca n'a rien à voir, je ne voulais pas te comparer à maman. C'est pas ce que je voulais dire. En fait ça n'a rien à voir avec toi, j'ai un problème avec moi-même, c'est très difficile d'accepter mon échec de ces derniers temps, et en parler, ça rend juste le bordel plus concret. »

« Je sais que tu voulais pas me comparer à maman mais, comprends que ce soit vexant, pour moi c'est important ces choses là, surtout venant de toi. »

Je voyais bien que la situation le rendait mal et j'aurais voulu l'aider mais, ce n'est pas le peu que je gagnais en stage qui aurait pu l'aider vu ce qui me restait après la bouffe et le loyer. Mes soirées je m'arrangeais toujours comme je pouvais. « Mais ouais, le fait qu'elle soit mignonne, ça joue pas mal sur l'acceptation. Et le fait qu'elle soit surtout moins chiante que toi, petite tête ! »

« Elle s'appelle comment ? Et vous habitez où ?  Et tu m'aimerais autant si j'étais moins chiante ? »

Il s'excusa ensuite et si on n'avait pas été en public, j'aurais certainement fait ma petite sœur modèle et il aurait eu le droit à un câlin ou un bisous, parce qu'avec lui je n'étais plus la même. Je passais de la tornade à la simple brise en un claquement de doigts mais je n'arrivais pas à avoir de demi mesure.

« Tu sauras la prochaine fois et, écoute bien ce que je vais te dire car je ne te le répéterai certainement pas dans un resto ou je suis devenu un animal en cage qu'on mate parce qu'elle a piqué une crise. Tu peux tout me dire, et tu me décevras jamais. Du moment que tu m'abandonnes pas... »



Nos plats arrivèrent enfin ce qui allait permettre de passer à autre chose.

"Enfin, j'ai faim!!"

lâchais-je alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 28 ans.
métier : Initialement, il est écrivain, dépeignant dans ses romans des romances et critiques de société mélangées et est assez connu dans ce domaine. Il est également présentateur à la radio, animant une émission toutes les semaines sur les sorties cinéma à noter, il en fait une critique avec humour avec un professionnel. Il a également été engagé par un magazine pour réaliser un blog qui a le même ton que ses bouquins.
statut : Célibataire.
identité sexuelle : Hétérosexuel.
inscrit depuis le : 20/09/2016
messages : 140
ma vie : Second d'une famille nombreuse et modeste. Se développe une passion pour l'écriture très tôt. Il développe également un humour et un très grand talent dans le social alors qu'en vérité c'est un nounours qui préfère son chez soi et ses petites habitudes bien tranquilles. Il a toujours eu une relation très dur avec son père, et a très tôt été forcé d'être un travailleur courageux. Maintenant il multiplie les fonctions. S'il est écrivain, cela fait 2 ans qu'il n'a plus écrit de livre, le syndrome de la page blanche, ça arrive même aux plus grands.

rp's: ( 0/4 libre )

- (ft. Lia) au détour de quelques mots
- (ft. Serena) harwood forever
- (ft. Emery) Hey little sister, can I come inside?
- (ft. Serena & Seb) la meilleure manière de l'apprendre.

MessageSujet: Re: Harwood forever [Spencer] Lun 14 Nov - 18:23


❝ harwood forever ❞serena&spencerBien sûr, maintenant qu'elle avait deviné l'existence d'une femme, elle allait me poser plein de question sans me laisser le souffle pour répondre. Je savais comment ça allait avec elle. Elle savait pourtant que je détestais m'attacher, tout comme elle, que l'amour ne m'attirait pas, qu'au contraire je trouvais qu'il apportait la plupart du temps bien des problèmes. Alors oui, Australia était une compagnie très intéressante, mais j'étais toujours hésitant. Après tout, elle m'aidait terriblement en m'accueillant chez elle, et je n'étais pas homme à foutre le bordel trop vite non plus.  « Faut croire que moi aussi j'te connais ! » J'avais souris et haussé les épaules sans répondre, bien sûr qu'elle me connaissait et c'était aussi pour ça que cette histoire l'avait tant mise en colère, elle ne supportait pas ignorer quelque chose de ma part. Sans savoir que parfois elle en ignorait pas mal. « Je sais que tu voulais pas me comparer à maman mais, comprends que ce soit vexant, pour moi c'est important ces choses là, surtout venant de toi. » Exactement ce que je pensais, je souris et répondis simplement : « Bien sûr que je le comprends. » Mais on n'était pas sorti de l'auberge, à présent, elle venait avec toutes ses questions :  « Elle s'appelle comment ? Et vous habitez où ?  Et tu m'aimerais autant si j'étais moins chiante ? » Décidément, c'était une vraie tornade, je me demandais si parfois elle s'arrêtait pour respirer, elle avait tellement de choses à dire et à demander, parfois je me demandais comment ça devait se passer dans sa tête, elle devait être fatiguée constamment ! « Tu sauras la prochaine fois et, écoute bien ce que je vais te dire car je ne te le répéterai certainement pas dans un resto ou je suis devenu un animal en cage qu'on mate parce qu'elle a piqué une crise. Tu peux tout me dire, et tu me décevras jamais. Du moment que tu m'abandonnes pas... » Je regardais autour de nous, effectivement, son énervement n'était pas passé inaperçu, mais doucement les regards se reportaient sur les assiettes, et les gens avaient déjà oublié son intervention. J'allais répondre mais on posa nos plats devant nous, je levais donc les yeux pour remercier le serveur et pris mes couverts, Serena s'entousiasmait, visiblement affamée, je ne pus m'empêcher de rire : « Bon appétit ! » Je prenais mes couverts avant de tout de même revenir à notre conversation : « Merci, et écoute le bien, parce que je vais pas remercier mon hystérique de soeur à chaque fois qu'elle pétera un plomb dans un restaurant. » Je lui fis un clin d'oeil : « En vrai, je sais que je ne peux pas douter de toi, et sois rassurée, dorénavant je te raconterai tout. Et, tu le sais très bien, je serais incapable de t'abandonner. Effectivement, je ne peux pas me passer de ma soeur adorablement chiante. » Je coupais un morceau de mon steak et le portais à ma bouche : « Mmmh, bon dieu, je m'y ferais jamais, c'est vraiment trop bon. » C'était la réaction que j'avais à chaque fois. La cuisson était parfaite, ainsi que la tendresse de la viande. Avant que Serena ne reprenne, j'entrepris de répondre à une partie de ses questions : « Sinon, ma coloc s'appelle Australia, je te montrerai notre appartement un de ces quatre. Et on n'est pas ensemble, je ne suis même pas persuadé que je puisse l'intéresser, figure-toi... »
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 21 ans
métier : étudiante en tourisme
statut : sur un nuage avec un certain Sebastian
identité sexuelle : sebasexuelle comment ça ça existe pas?
inscrit depuis le : 13/10/2016
messages : 708
ma vie :

Avant dernière d'une famille de sept enfants, n'a connu son père que jusqu'à ses cinq ans, un manque qu'elle n'a jamais supporté. A l'adolescence, elle a totalement changé. Très bordeline.

Son rêve? Monter sa propre agence de voyage.

Dernière nouvelle? La belle est amoureuse d'un de ses anciens profs depuis plus de deux mois. Elle vient cependant d'apprendre qu'elle est enceinte...

-------------------


I look and stare so deep in your eyes
I touch on you more and more every time
When you leave I'm begging you not to go
Call your name two or three times in a row
Such a funny thing for me to try to explain
How I'm feeling and my pride is the one to blame
'Cuz I know I don't understand
Just how your love can do what no one else can
- Crazy in love

Mes rps:

- Spencer
- Spencer et Seb
- Sean et Seb


MessageSujet: Re: Harwood forever [Spencer] Lun 14 Nov - 18:38

« Merci, et écoute le bien, parce que je vais pas remercier mon hystérique de soeur à chaque fois qu'elle pétera un plomb dans un restaurant. » Je ne pus m'empêcher de rire légèrement à sa réplique. On était tout de même assez ridicules parfois. « En vrai, je sais que je ne peux pas douter de toi, et sois rassurée, dorénavant je te raconterai tout. Et, tu le sais très bien, je serais incapable de t'abandonner. Effectivement, je ne peux pas me passer de ma soeur adorablement chiante. » Je l'espérais réellement, j'avais toujours cette peur au fond de moi, qu'on me lâche, d'où le fait que je ne me confiais à personne à 100 % mais aussi que je refusais tout ce qui ressemblait à une situation stable. Spencer entama son steak et sa réaction habituelle ne se fit pas attendre. Pour ma part j'adorais aussi mon plat et n'enviait pas du tout le sien. Je n'aimais pas la viande rouge mais bon visiblement pour ceux qui aimait ça, le plat était pas mal.
Alors que j'allais insister pour avoir mes réponses quant à sa colocataire, mon frère y répondit. « Sinon, ma coloc s'appelle Australia, je te montrerai notre appartement un de ces quatre. Et on n'est pas ensemble, je ne suis même pas persuadé que je puisse l'intéresser, figure-toi... » de la déception ? De la tristesse ? Je ne savais pas trop ce que cachait son ton.

« Mais tu t'imaginerais bien avoir une vraie relation avec elle ? Et aucune personne ne peut résister à un Harwood, on est trop canons ! »

Je n'allais pas jouer ma petite sœur protectrice, mais imaginer Spencer franchir ce pas ci me faisait tout de même un peu peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 28 ans.
métier : Initialement, il est écrivain, dépeignant dans ses romans des romances et critiques de société mélangées et est assez connu dans ce domaine. Il est également présentateur à la radio, animant une émission toutes les semaines sur les sorties cinéma à noter, il en fait une critique avec humour avec un professionnel. Il a également été engagé par un magazine pour réaliser un blog qui a le même ton que ses bouquins.
statut : Célibataire.
identité sexuelle : Hétérosexuel.
inscrit depuis le : 20/09/2016
messages : 140
ma vie : Second d'une famille nombreuse et modeste. Se développe une passion pour l'écriture très tôt. Il développe également un humour et un très grand talent dans le social alors qu'en vérité c'est un nounours qui préfère son chez soi et ses petites habitudes bien tranquilles. Il a toujours eu une relation très dur avec son père, et a très tôt été forcé d'être un travailleur courageux. Maintenant il multiplie les fonctions. S'il est écrivain, cela fait 2 ans qu'il n'a plus écrit de livre, le syndrome de la page blanche, ça arrive même aux plus grands.

rp's: ( 0/4 libre )

- (ft. Lia) au détour de quelques mots
- (ft. Serena) harwood forever
- (ft. Emery) Hey little sister, can I come inside?
- (ft. Serena & Seb) la meilleure manière de l'apprendre.

MessageSujet: Re: Harwood forever [Spencer] Mer 16 Nov - 21:49


❝ harwood forever ❞serena&spencerJ'aimais bien cette façon qu'avait notre famille, et plus particulièrement notre duo avec Serena, d'être complètement tordus et différents des familles classiques. Avec toutes les épreuves que nous avions traversée, nous avions du nous façonner avec du caractère mais également beaucoup d'humour. Comme en témoignait notre conversation jusqu'ici. Je me doutais malgré tout que derrière toutes ces questions et cette insistance ne se cachait que son désir de me voir heureux, et peut-être aussi un peu la crainte de me voir m'éloigner. Serena ne m'avait jamais vraiment connu amoureux, c'était arrivé il y a bien longtemps, elle était encore jeune, et depuis, aucune relation n'avait réussi à m'éloigner d'elle. Si je m'éprenais trop d'une femme, sans doute s'imaginait-elle que notre relation s'en trouverait affectée. J'allais donc devoir la rassurer sur bien des points. Après tout, la plupart du temps, c'était elle qui avait à me rassurer, avec ses relations instables j'avais toujours peur que quelqu'un finisse par lui briser le coeur si elle finissait par avoir des sentiments réels.
Je continuais à manger tandis qu'elle me répondait : « Mais tu t'imaginerais bien avoir une vraie relation avec elle ? Et aucune personne ne peut résister à un Harwood, on est trop canons ! » Je riais à ses mots, manquant de m'étouffer : « Ca c'est sûr, tu peux pas test, la crème de la crème ! » Je reprenais mon sérieux pour ajouter : « J'en sais trop rien, je la connais depuis peu de temps, et elle a tout pour me plaire c'est certain mais tu sais bien, on reste des Harwood, nous laisser nous attacher c'est pas toujours évident ! » Je lui lançais un clin d'oeil, malgré mes craintes j'espérais qu'un jour un mec puisse être à la hauteur de ma petite soeur. « Faut qu'on lâche un peu prise ! » Je souriais avant d'ajouter : « Alors, tu vas te décider à me raconter ta semaine maintenant ? »
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Harwood forever [Spencer]

Revenir en haut Aller en bas
Harwood forever [Spencer]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Love me now or hate me forever!
» FLEUR ✤ forever young
» -Claire-"Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit" Serdy forever.~
» LYNN ℵ make this go on forever.
» La Forever Académie (Forum RPG)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SimplyCity :: Burlington :: Centre-Ville-