Partagez|

La musique adoucie les mœurs - ft Sebastian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

avatar

âge : 31 ans
métier : le jour, petit mécanicien, la nuit, guitariste et chanteur
statut : écoute, je sais pas
identité sexuelle : hétéro
inscrit depuis le : 20/09/2016
messages : 130
ma vie :
est né à Burlington - le cadet d'une fratrie de trois enfants - à la mort de l'ainé, il est devenu le tuteur de Léo, 6 ans, son enfant - il est chanteur et guitariste dans un duo avec sa meilleure amie - il est mécano à ses heures perdues, surtout la journée

Hope - Meilleure amie (+)
Sebastian - Frère (+)
Maya - Nièce (+)



MessageSujet: Re: La musique adoucie les mœurs - ft Sebastian Dim 6 Nov - 23:36

Je l'ai regardé, ahuri. Avant de reprendre une contenance et de secouer la tête. Parce que si nous étions tout les deux saouls, ça n'allait pas voler haut bien longtemps. Et je tenais quand même à garder un minimum de fraternité entre nous deux. Même si je doute qu'il s'en souvienne demain. Je l'ai donc écouté distraitement en touillant mon fond de jus de pomme avec ma paille rose. Oui, rose. La vérité. Juste la vérité. Même petit, on ne ment pas aux enfants. Je n'avais jamais menti a Léo et je ne lui mentirai jamais. Le rôle des parents et d'élever, pas de cacher. Elle est plus intelligente et ouverte d'esprit que tu ne le crois. Croyez moi, j'avais une fois surpris une conversation entre elle et Léo chez mes parents et c'était assez perturbant. Avant qu'elle ne recommence à parler de princesse. J'étais quand même beaucoup plus agé quand Sebastian était parti, mais ça m'avait marqué. J'avais eu l'impression qu'une part de moi s'en allait. J'ai montré des photos d'Ethan à Léo, j'en ai pleuré. Dis-je ensuite avant de détourner le regard, les yeux fixé sur mon verre. À croire que c'etait la soirée des confessions. J'en ai même retrouvé une de nous trois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 35 ans, mais ne lui demandez pas.
métier : Prof "cool"
statut : Divorce Proceedings - Serena's toyboy - Worst dad ever
identité sexuelle : Hétérosexuel
inscrit depuis le : 28/10/2016
messages : 228
ma vie :
Il s'est marié à 19 ans avec sa copine de lycée, peu après la naissance de leur première fille, Maya. - Le divorce traîne depuis quelques mois, il veut pas signer les papiers - Il est professeur d'histoire dans le lycée de sa fille - Un comble quand on sait qu'elle ne veut plus le voir. - Il peut toujours compter sur la petite dernière de cinq ans, Lyla, pour lui donner un peu d'amour.. pour l'instant. - Il n'assume plus son âge depuis son passage à la trentaine. - Il aime trop sa bécane. C'est les autres qui le disent. - Il est un peu trop porté sur la bouteille depuis quelques mois. - Grande gueule et impatient. - Il savoure à demi-mot sa liberté. - Ses rapports avec sa famille, et surtout avec son petit frère, se sont détériorés après son départ. -Il a trompé sa femme avec une collègue. C'est la grande qui les a surpris, d'où le divorce. - Il fume trop. - Mais il est sportif. - Il ne l'avouera pas, mais il est toujours marqué par la mort de son frère aîné. - Il ne peut plus voir l'autre en peinture depuis qu'il a hérité de la garde du neveu. -Il a troqué sa belle maison de famille pour un appart' en centre ville. Bizarrement, il s'y plait bien. - Il sort avec l'une de ses anciennes élèves. - Il va de mieux en mieux.

________________________


Whatever makes you happy
Whatever you want
You're so fuckin' special
I wish I was special
But I'm a creep.
________________________


I grew up with two brothers.
That’s how I learned to dance;
Waiting for the bathroom.
Spoiler:
 

________________________


Maya & Lyla ♥ : Sweet child o' mine.
No one in this world can love a girl more than her father.


But in the real world, you couldnt really just split a family down the middle, mom on one side, dad the other, with the child equally divided between. It was like when you ripped a piece of paper into two: no matter how you tried, the seams never fit exactly right again.

________________________

Rp :
-Sean (frère)
-Tiana (sauveuse)
-Rebel (aventure d'un soir)
-Serena (love)
- Maya (fille)

__________________________
He was once a freak.


________________________

MessageSujet: Re: La musique adoucie les mœurs - ft Sebastian Mar 8 Nov - 0:00


Voilà la définition de se prendre une claque dans la gueule. Sebastian ne s'attendait pas à autre chose de la part de son frangin. Il avait raison sur tout les points. Peut-être que le grand était un peu sadique avec lui-même, allait savoir. Mais l'idée de mentir à sa fille ne lui avait cependant jamais traversé l'esprit. Il n'était simplement pas doué pour les phrases contournés. Aller dire à une gamine de cinq ans que papa a été vilain, que tonton est parti au ciel et que l'autre tonton est le héros, celui qui se bat toujours avec papa. " Je suis peut-être un peu jaloux de toi au final.". Effectivement, Sebastian n'avait pas décuvé. Et cette phrase sorti de nul-part, Sean n'avait pas intérêt à la prendre au sérieux. Après les dernières paroles de son frère, Sebastian ne bougea pas. Il n'osait même pas regarder le frangin, ni émettre un quelconque son. Lui qui jusqu'à maintenant, ne pouvait pas tenir en place, rien que par le chahut du bar qui lui tournait la tête au sens figuré comme au sens propre, avait les idées ailleurs. Il fixait son verre, faisait le sourd. En réalité, il avait écouté son frère à la lettre, peut-être trop. Ethan lui manquait tellement. Il était la balance qui équilibrait les extrêmes, le faux-calme, le clown, le joueur et l'empathique. Ça lui brisait le cœur de le savoir parti, pour de bon. Il ne pouvait même pas imaginer l'état de Sean. " Celle où maman nous avait fringué en lutin pour Noël? J'en ai une copie dans un de mes cartons. " C'est vrai que les photos du trio se faisaient rares quand elles dépassaient la fin du dernier siècle. Ce carton, il l'avait jamais vraiment déballé depuis son départ du domicile parental, ni lors de son premier déménagement, ni lors de son emménagement en solitaire. Il ne possédait que des Goodies sans grandes valeurs pour l'époque, des photos, des affaires volés à son grand frères, des souvenirs de vacances. Allait savoir pourquoi, il ne voulait pas l'ouvrir. Une boite de pandore de luxe dirait-il. " Tu penses qu'il dirait quoi aujourd'hui ?" rajouta-t-il, les yeux toujours rivés sur son verre vide.



_________________

Let the show begin
© minori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 31 ans
métier : le jour, petit mécanicien, la nuit, guitariste et chanteur
statut : écoute, je sais pas
identité sexuelle : hétéro
inscrit depuis le : 20/09/2016
messages : 130
ma vie :
est né à Burlington - le cadet d'une fratrie de trois enfants - à la mort de l'ainé, il est devenu le tuteur de Léo, 6 ans, son enfant - il est chanteur et guitariste dans un duo avec sa meilleure amie - il est mécano à ses heures perdues, surtout la journée

Hope - Meilleure amie (+)
Sebastian - Frère (+)
Maya - Nièce (+)



MessageSujet: Re: La musique adoucie les mœurs - ft Sebastian Mar 8 Nov - 22:12

J'ai laissé échapper un petit rire. Je doutais fort qu'il pense vraiment ces quelques mots. Après tout, c'était moi qui avait eu l'impression que mon monde s'effondrait quand il est parti. C'est moi qui était jaloux de tout ce qu'il avait alors que moi, je restais  à la maison. J'avais projeté cette image de héros sur Ethan. La même que celle que j'avais pour Sebastian. Et une chambre vide plus tard, j'éteignais cette image d'héros. Tout de suite, je m'en voulais d'avoir été si naïf. Bien sur que j'avais voulu savoir ou était parti Seb et pourquoi il ne revenait pas. Et je n'avais jamais pu l'accepter. J'étais égoïste et je ne m'en rends compte que 16 ans après. Ouais, on était marrant déguisé en lutin. J'avais toujours un pincement au cœur quand je voyais ces photos. La première semaine de la dispariton d'Ethan, j'avais posé une semaine de congé. J'étais resté une semaine dans mon canapé avec les photos de famille sur les genoux et une boîte de mouchoirs. J'avais repris vie quand Hope était venue me secouer. Jamais Sebastian n'avait pris de mes nouvelles. Jamais. J'avais tenté de l'appeler. Mais rien. Toujours le silence au bout du fil. Et ce bip strident. La dernière fois qu'on a fêté un événement ensemble, c'était le baptême de ta dernière. Et ça remontait à cinq ans. Cinq longues années. Depuis ce jour, chaque frères à tour de rôle avait un empêchement. Je m'en voulais de ne pas avoir pu profiter plus de ces moments et ma mère me le reprochait bien assez. J'ai fini par tourner la tête, pour répondre à sa dernière question. J'ai ouvert la bouche pour parler avant de la refermer. Et de re-fixer mon verre. Il nous traiterait d'imbécile, comme toutes les fois ou on se disputait. Surement, c'était sa façon à lui de procéder. Et après, et après on aurait bu un verre en riant. Mais ça, c'était avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 35 ans, mais ne lui demandez pas.
métier : Prof "cool"
statut : Divorce Proceedings - Serena's toyboy - Worst dad ever
identité sexuelle : Hétérosexuel
inscrit depuis le : 28/10/2016
messages : 228
ma vie :
Il s'est marié à 19 ans avec sa copine de lycée, peu après la naissance de leur première fille, Maya. - Le divorce traîne depuis quelques mois, il veut pas signer les papiers - Il est professeur d'histoire dans le lycée de sa fille - Un comble quand on sait qu'elle ne veut plus le voir. - Il peut toujours compter sur la petite dernière de cinq ans, Lyla, pour lui donner un peu d'amour.. pour l'instant. - Il n'assume plus son âge depuis son passage à la trentaine. - Il aime trop sa bécane. C'est les autres qui le disent. - Il est un peu trop porté sur la bouteille depuis quelques mois. - Grande gueule et impatient. - Il savoure à demi-mot sa liberté. - Ses rapports avec sa famille, et surtout avec son petit frère, se sont détériorés après son départ. -Il a trompé sa femme avec une collègue. C'est la grande qui les a surpris, d'où le divorce. - Il fume trop. - Mais il est sportif. - Il ne l'avouera pas, mais il est toujours marqué par la mort de son frère aîné. - Il ne peut plus voir l'autre en peinture depuis qu'il a hérité de la garde du neveu. -Il a troqué sa belle maison de famille pour un appart' en centre ville. Bizarrement, il s'y plait bien. - Il sort avec l'une de ses anciennes élèves. - Il va de mieux en mieux.

________________________


Whatever makes you happy
Whatever you want
You're so fuckin' special
I wish I was special
But I'm a creep.
________________________


I grew up with two brothers.
That’s how I learned to dance;
Waiting for the bathroom.
Spoiler:
 

________________________


Maya & Lyla ♥ : Sweet child o' mine.
No one in this world can love a girl more than her father.


But in the real world, you couldnt really just split a family down the middle, mom on one side, dad the other, with the child equally divided between. It was like when you ripped a piece of paper into two: no matter how you tried, the seams never fit exactly right again.

________________________

Rp :
-Sean (frère)
-Tiana (sauveuse)
-Rebel (aventure d'un soir)
-Serena (love)
- Maya (fille)

__________________________
He was once a freak.


________________________

MessageSujet: Re: La musique adoucie les mœurs - ft Sebastian Mer 9 Nov - 0:32


Cette scène était presque surréaliste tant elle se faisait espérer. Il fallait simplement imaginer la tête des parents Casey pour le comprendre. Parce qu'ils n'étaient pas bêtes. La mère avait déjà trop souffert pour avoir à gérer la querelle permanente des deux frères. Sebastian prenait quelque fois des nouvelles pour s'assurer qu'elle se portait tout de même bien. Elle était évidemment très affaiblie mais pas malade, et tant que l'alarme ne s'enclenchait pas, le trentenaire ne changerait pas ses habitudes. Sean était bien plus expressif sur ce point, évidemment. Bien avant le décès d'Ethan, le schéma était déjà un peu similaire : D'un côté, le petit dernier ne pouvait  passer plus d'une semaine, si ce n'est pas une journée,  sans avoir de nouvelles de la famille. Il restait le bébé de sa mère,  celui que personne ne voyait grandir parce qu'il ne s'en donnait pas non plus la peine. Mais pour Sebastian, bien qu'il était très "famille" également, la peine et la déception était constamment présente. Quelle soit directe, avec Sean ou indirecte avec Ethan et les parents. Il s'était lui-même considéré comme le vilain petit canard de la famille, celui à qui on jetera la pierre au premier trouble qui viendrait faire son apparition. Finalement, le choix d'Ethan concernant Leo n'était peut-être pas si étrange que ça.
Plus Sean avançait dans son récit et plus le coeur du grand frère se serrait. Sebastian n'avait pas la larme facile, et ça n'allait sûrement pas être à Sean d'assister à une crise en première loge, mais l'alcool sous un fond de mélancolie donnait parfois des réactions étonnante. "Il était drôle à prendre son rôle de grand sage à coeur. D'ailleurs, j'ai jamais su d'où il tenait ce trait.". Ils etaient des grandes gueules dans la famille. Ou tout du moins, très expressifs. "Tu te rappelles du dernier repas de famille qu'on a fait chez lui ? T'as commencé à pouffer de rire tellement fort que les enfants avaient été réveillé à l'étage. J'ai cru que j'allais te tuer, puis j'ai vu Ethan devenir tout calme. Et beaucoup de fois je me suis demandé, mais comment faisait-il pour ne pas nous sauter dessus ? J'veux dire, on était odieux, du berceau à la trentaine et même encore aujourd'hui." Il avait dit son dernier mot d'une voix saccadé. Pas par amertume, mais surtout par regret. Son frère avait beau être un petit con, il ne lui fallait pas plus que quelques remontant pour confessioner avec grande pitié à quel point un moindre détail pouvait lui foutre un sacré gros manque.




_________________

Let the show begin
© minori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 31 ans
métier : le jour, petit mécanicien, la nuit, guitariste et chanteur
statut : écoute, je sais pas
identité sexuelle : hétéro
inscrit depuis le : 20/09/2016
messages : 130
ma vie :
est né à Burlington - le cadet d'une fratrie de trois enfants - à la mort de l'ainé, il est devenu le tuteur de Léo, 6 ans, son enfant - il est chanteur et guitariste dans un duo avec sa meilleure amie - il est mécano à ses heures perdues, surtout la journée

Hope - Meilleure amie (+)
Sebastian - Frère (+)
Maya - Nièce (+)



MessageSujet: Re: La musique adoucie les mœurs - ft Sebastian Mer 9 Nov - 21:31

J'ai ri amèrement. C'est vrai que nos parents n'avaient jamais eu ce coté grand manitou, à croire qu'Ethan était le premier à avoir eu ce gêne. Et peut être que Léo aurait aussi, après tout, la perte de parents marque une vie. Et je ne voulais surtout pas qu'il grandisse trop vite. C'était peut être pour ça que j'avais la garde de Léo, pour l'empêcher de plonger tête la première dans ce monde trop adulte pour lui. Surtout avec tout les problèmes qu'avaient déjà Sebastian. Personne ne l'a jamais su, maman détestait quand il jouait au chef de maison. Me rappelais-je avec un sourire avant de passer une main sur mon visage. Son absence créait un trou béant. Il était irremplaçable, comme chaque membre de cette famille si dysfonctionnelle. Mais après tout, on ne pouvait pas fonctionner les uns sans les autres. Je ne pouvais pas. J'avais besoin de ce soutien, d'être épaulé et encourage par des plus grands que moi. Des gens qui tiennent à moi, quitte à passer pour un enfant. C'est vrai, il a eu beaucoup de courage, je nous aurais déjà réduit en pièce. Et si même nous, nous reconnaissions nos torts, il serait peut être temps de passer au dessus. Mais je ne pouvais pas dire que cet instant comptait vraiment, Sebastian avait déjà quelques verres derrière lui. Mais il parait que l'alcool agit sur une zone de vérité, donc je le crois sincère. Pas sur qu'il assume dans quelques jours. C'est vrai que même gamin, on en ratait pas une, rappelle toi le vase de maman, c'est Ethan qui nous avait couvert. Et on l'avait entendu crier la mère. Je crois que c'était ce jour la ou j'ai commencé à admirer Ethan. Seb était l'acolyte des bêtises, le bon copain et le frère joyeux. On était proche. Et je regrettais cette période. J'ai relevé la tete de mon verre et j'ai osé tourné la tête vers mon ainé. Alors que j'étais à deux doigts de pleurer. J'avais reçu la fibre artistique et la sensibilité de mes parents.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 35 ans, mais ne lui demandez pas.
métier : Prof "cool"
statut : Divorce Proceedings - Serena's toyboy - Worst dad ever
identité sexuelle : Hétérosexuel
inscrit depuis le : 28/10/2016
messages : 228
ma vie :
Il s'est marié à 19 ans avec sa copine de lycée, peu après la naissance de leur première fille, Maya. - Le divorce traîne depuis quelques mois, il veut pas signer les papiers - Il est professeur d'histoire dans le lycée de sa fille - Un comble quand on sait qu'elle ne veut plus le voir. - Il peut toujours compter sur la petite dernière de cinq ans, Lyla, pour lui donner un peu d'amour.. pour l'instant. - Il n'assume plus son âge depuis son passage à la trentaine. - Il aime trop sa bécane. C'est les autres qui le disent. - Il est un peu trop porté sur la bouteille depuis quelques mois. - Grande gueule et impatient. - Il savoure à demi-mot sa liberté. - Ses rapports avec sa famille, et surtout avec son petit frère, se sont détériorés après son départ. -Il a trompé sa femme avec une collègue. C'est la grande qui les a surpris, d'où le divorce. - Il fume trop. - Mais il est sportif. - Il ne l'avouera pas, mais il est toujours marqué par la mort de son frère aîné. - Il ne peut plus voir l'autre en peinture depuis qu'il a hérité de la garde du neveu. -Il a troqué sa belle maison de famille pour un appart' en centre ville. Bizarrement, il s'y plait bien. - Il sort avec l'une de ses anciennes élèves. - Il va de mieux en mieux.

________________________


Whatever makes you happy
Whatever you want
You're so fuckin' special
I wish I was special
But I'm a creep.
________________________


I grew up with two brothers.
That’s how I learned to dance;
Waiting for the bathroom.
Spoiler:
 

________________________


Maya & Lyla ♥ : Sweet child o' mine.
No one in this world can love a girl more than her father.


But in the real world, you couldnt really just split a family down the middle, mom on one side, dad the other, with the child equally divided between. It was like when you ripped a piece of paper into two: no matter how you tried, the seams never fit exactly right again.

________________________

Rp :
-Sean (frère)
-Tiana (sauveuse)
-Rebel (aventure d'un soir)
-Serena (love)
- Maya (fille)

__________________________
He was once a freak.


________________________

MessageSujet: Re: La musique adoucie les mœurs - ft Sebastian Mer 9 Nov - 22:54


Sebastian rit à l'entente de ces mots. Ah oui le vase.. difficile de croire qu'il pouvait encore se rappeler d'une bonne partie de son enfance. "Faut croire qu'on a pas bien grandi depuis le temps." Ou alors grandis trop vite, il n'en savait rien. En tout cas, ils ne perdaient toujours pas une occasion de se chercher les poux, non plus ensemble mais dans deux camps opposés désormais. Sebastian se racla la gorge et regarda son frère du coin de l'oeil. Un échange de quelques secondes, sans parasites, comme si le temps était arrêté. " Un jour, tu penses pouvoir me pardonner d'être un sale con ? " Il savait que plus jamais il ne pourra retrouver l'estime qu'avait Sean pour Ethan. Il savait aussi que l'instant était éphémère, qu'il était facile de tout dire sous l'emprise de l'alcool. Tout et n'importe quoi. Il aurait très bien pu se battre avec Sean pour le lui faire comprendre. Ça restait toujours mieux que de s'ignorer mutuellement, comme des étrangers. " Va falloir que je vienne picoler ici souvent."



_________________

Let the show begin
© minori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 31 ans
métier : le jour, petit mécanicien, la nuit, guitariste et chanteur
statut : écoute, je sais pas
identité sexuelle : hétéro
inscrit depuis le : 20/09/2016
messages : 130
ma vie :
est né à Burlington - le cadet d'une fratrie de trois enfants - à la mort de l'ainé, il est devenu le tuteur de Léo, 6 ans, son enfant - il est chanteur et guitariste dans un duo avec sa meilleure amie - il est mécano à ses heures perdues, surtout la journée

Hope - Meilleure amie (+)
Sebastian - Frère (+)
Maya - Nièce (+)



MessageSujet: Re: La musique adoucie les mœurs - ft Sebastian Jeu 10 Nov - 22:56

Et le pire dans tout ça, c'est qu'il avait raison. On était que des gamins, fracturé par un événement survenu beaucoup trop tôt. J'ai commencé à taper le verre avec mon doigt, essayant de reprendre le fil de mes pensées. Car le problème était là, je ne savais que penser de cette situation et de notre relation fraternelle. Elle avait surement une chance de s'améliorer, en tout cas, embrumé par l'alcool et en plein flashback nostalgique, on avait une chance. Surement, tu pourras me pardonner t'es un gamin égoïste ? C'était le premier pas d'une longue marche. Enfin, je l'espèrais. Et fallait vraiment que j'arrête avec mes métaphores foireuses, pourtant, je n'avais bu qu'un verre. On joue assez souvent ici. Répondis-je simplement en me mordant la joue. Provoquer le destin n'était surement pas la meilleure idée que j'avais eu de ma vie mais pour l'instant,tout ce passait bien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 35 ans, mais ne lui demandez pas.
métier : Prof "cool"
statut : Divorce Proceedings - Serena's toyboy - Worst dad ever
identité sexuelle : Hétérosexuel
inscrit depuis le : 28/10/2016
messages : 228
ma vie :
Il s'est marié à 19 ans avec sa copine de lycée, peu après la naissance de leur première fille, Maya. - Le divorce traîne depuis quelques mois, il veut pas signer les papiers - Il est professeur d'histoire dans le lycée de sa fille - Un comble quand on sait qu'elle ne veut plus le voir. - Il peut toujours compter sur la petite dernière de cinq ans, Lyla, pour lui donner un peu d'amour.. pour l'instant. - Il n'assume plus son âge depuis son passage à la trentaine. - Il aime trop sa bécane. C'est les autres qui le disent. - Il est un peu trop porté sur la bouteille depuis quelques mois. - Grande gueule et impatient. - Il savoure à demi-mot sa liberté. - Ses rapports avec sa famille, et surtout avec son petit frère, se sont détériorés après son départ. -Il a trompé sa femme avec une collègue. C'est la grande qui les a surpris, d'où le divorce. - Il fume trop. - Mais il est sportif. - Il ne l'avouera pas, mais il est toujours marqué par la mort de son frère aîné. - Il ne peut plus voir l'autre en peinture depuis qu'il a hérité de la garde du neveu. -Il a troqué sa belle maison de famille pour un appart' en centre ville. Bizarrement, il s'y plait bien. - Il sort avec l'une de ses anciennes élèves. - Il va de mieux en mieux.

________________________


Whatever makes you happy
Whatever you want
You're so fuckin' special
I wish I was special
But I'm a creep.
________________________


I grew up with two brothers.
That’s how I learned to dance;
Waiting for the bathroom.
Spoiler:
 

________________________


Maya & Lyla ♥ : Sweet child o' mine.
No one in this world can love a girl more than her father.


But in the real world, you couldnt really just split a family down the middle, mom on one side, dad the other, with the child equally divided between. It was like when you ripped a piece of paper into two: no matter how you tried, the seams never fit exactly right again.

________________________

Rp :
-Sean (frère)
-Tiana (sauveuse)
-Rebel (aventure d'un soir)
-Serena (love)
- Maya (fille)

__________________________
He was once a freak.


________________________

MessageSujet: Re: La musique adoucie les mœurs - ft Sebastian Ven 11 Nov - 13:21


C'est sur que c'était beaucoup plus simple de lui parler soûl. Sean lui manquait vraiment. Du moins, le Sean taquin, la bouille enfantine qu'il avait gardé et qu'il s'amusait à emmerder en pleine nuit. C'est peut-être pour ça qu'ils étaient quelque peu complices ce soir. La puérilité de leur conflit mis de côté, le présent avait un arrière-goût de passé. Ça faisait mal, mais ça libérait. " Que veut-tu ? On partage pas le même sang pour rien.". Parce que Sean n'avait pas été le seul égoïste dans l'histoire. Sebastian avait qu'à lui botter un peu le train pour le retrouver mais il n'en avait pas vu l’intérêt. Il n'avait pas besoin de couper les ponts avec sa famille pour devoir en bâtir une autre, mais c'est ce qu'il avait un peu fait, au moment où son frère se construisait, au moment où il avait le plus besoin de ses conseils, de lui tout simplement. " J'aurai du être à sa place. " C'est ce que sa grande lui avait soufflé sous fond de colère après l'enterrement. C'est ce qu'il se répétait sans cesse depuis et c'est ce que tout le monde autour de lui pensait, alors Sean n'était surement pas d'un avis différent. Ethan avait sa vie bien équilibrée, il avait su gérer ces nombreuses personnes sans en décevoir une seule.  Et Sebastian aurait bien besoin de recevoir des mots crus en pleine face s'il en avait la possibilité. Il avait beau le nier encore et encore, il avait besoin de Sean sur ce coup-là.




_________________

Let the show begin
© minori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 31 ans
métier : le jour, petit mécanicien, la nuit, guitariste et chanteur
statut : écoute, je sais pas
identité sexuelle : hétéro
inscrit depuis le : 20/09/2016
messages : 130
ma vie :
est né à Burlington - le cadet d'une fratrie de trois enfants - à la mort de l'ainé, il est devenu le tuteur de Léo, 6 ans, son enfant - il est chanteur et guitariste dans un duo avec sa meilleure amie - il est mécano à ses heures perdues, surtout la journée

Hope - Meilleure amie (+)
Sebastian - Frère (+)
Maya - Nièce (+)



MessageSujet: Re: La musique adoucie les mœurs - ft Sebastian Dim 13 Nov - 18:27

Vrai. C'est sur niveau, gêne, il n'y avait pas de confusion possible, nous étions bien frères. Impossible de ce tromper. Mais, peut être si les rôles avaient été inversé, j'aurai fait les mêmes conneries que lui. J'aurai d'ailleurs surement fait les mêmes conneries que lui. N'empêche que parfois, pour me taquiner, il me faisait croire que j'avais été trouvé dnas une poubelle. Maintenant, ça me fait rire, mais quand j'étais gosse, je pouvais en pleurer. Seb, dis pas ça. Grognais-je. Même si parfois, je ne pensais pas moins, je trouvais ça débile. Si ça c'était passé comme ça, c'est qu'au fond, l'univers avec une bonne raison de s'acharner contre nous. Et je la cherche encore la bonne raison. Ils étaient appréciables à leur manière. Même si c'est vrai qu'Ethan était le bon coté. Seb était un coté plus sombre et moi, je me retrouvais au milieu. Mais c'est con qu'il ai fallu qu'il se passe ça pour qu'on sache qu'on est toujours frère. Et donc la l'un pour l'autre. Même si parfois, comme l'épisode du garage, on avait juste envie de s'étriper.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 35 ans, mais ne lui demandez pas.
métier : Prof "cool"
statut : Divorce Proceedings - Serena's toyboy - Worst dad ever
identité sexuelle : Hétérosexuel
inscrit depuis le : 28/10/2016
messages : 228
ma vie :
Il s'est marié à 19 ans avec sa copine de lycée, peu après la naissance de leur première fille, Maya. - Le divorce traîne depuis quelques mois, il veut pas signer les papiers - Il est professeur d'histoire dans le lycée de sa fille - Un comble quand on sait qu'elle ne veut plus le voir. - Il peut toujours compter sur la petite dernière de cinq ans, Lyla, pour lui donner un peu d'amour.. pour l'instant. - Il n'assume plus son âge depuis son passage à la trentaine. - Il aime trop sa bécane. C'est les autres qui le disent. - Il est un peu trop porté sur la bouteille depuis quelques mois. - Grande gueule et impatient. - Il savoure à demi-mot sa liberté. - Ses rapports avec sa famille, et surtout avec son petit frère, se sont détériorés après son départ. -Il a trompé sa femme avec une collègue. C'est la grande qui les a surpris, d'où le divorce. - Il fume trop. - Mais il est sportif. - Il ne l'avouera pas, mais il est toujours marqué par la mort de son frère aîné. - Il ne peut plus voir l'autre en peinture depuis qu'il a hérité de la garde du neveu. -Il a troqué sa belle maison de famille pour un appart' en centre ville. Bizarrement, il s'y plait bien. - Il sort avec l'une de ses anciennes élèves. - Il va de mieux en mieux.

________________________


Whatever makes you happy
Whatever you want
You're so fuckin' special
I wish I was special
But I'm a creep.
________________________


I grew up with two brothers.
That’s how I learned to dance;
Waiting for the bathroom.
Spoiler:
 

________________________


Maya & Lyla ♥ : Sweet child o' mine.
No one in this world can love a girl more than her father.


But in the real world, you couldnt really just split a family down the middle, mom on one side, dad the other, with the child equally divided between. It was like when you ripped a piece of paper into two: no matter how you tried, the seams never fit exactly right again.

________________________

Rp :
-Sean (frère)
-Tiana (sauveuse)
-Rebel (aventure d'un soir)
-Serena (love)
- Maya (fille)

__________________________
He was once a freak.


________________________

MessageSujet: Re: La musique adoucie les mœurs - ft Sebastian Dim 13 Nov - 23:17


C'était pas une nouveauté. Mais Sebastian ne regrettait pas sa remarque. Il la pensait vraiment, par-delà l'alcool qui lui souillait l'esprit petit à petit. On dit toujours que les meilleurs partent les premiers de toute façon, alors il allait devoir attendre son tour.
Sean était quand même admirable. Il portait un lourd fardeau sur ses épaules. Toutes les conséquences qu'on eût le départ d'Ethan jusqu'à maintenant, c'est lui qui les a reçu. Sebastian s'en voulait de le pousser plus bas que Terre à chacune de leur rencontre. Parce qu'il se taisait lui, il ne se plaignait pas. C'était le petit frère qui donnait l'exemple au final. Rien de plus. " C'est pas le lien du sang qui me fait dire le contraire. Regarde, j'aime bien ta bouille, elle donne envie de faire des câlins. Ça n'empêche pas que tu sois un vrai connard." Oui, Sebastian se mélangeait vraiment les pinceaux. Il n'avait pas non plus idée de ce qui sortait de sa bouche. Il regardait son verre vide, poussé à la consommation par ses voisins de comptoir qui ne comptaient visiblement plus leurs verres non plus. Il n'était pas le seul déchet de la soirée, ça faisait plaisir à voir. " Mais je t'aime bien quand même, frangin." Le croire ou non, Sebastian n'était pas d'un naturel expressif. Une phrase aussi banale voulait dire bien des choses dans son langage. Son frère, c'était son mini-lui. Et il donnerait tout pour s'assurer qu'il ne finisse pas comme lui. C'était à Sebastian de prendre exemple sur lui, et pas l'inverse. " Tu vois le gars juste à côté ? Bah lui, sa tête ne me revient pas. " Seulement parce qu'il regardait Sean d'un mauvais œil. Sebastian pourrait jouer les héros pour un rien ce soir. Parce qu'il était avec son petit frère. Rien d'autre ne pouvait le rendre aussi vivant.




_________________

Let the show begin
© minori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 31 ans
métier : le jour, petit mécanicien, la nuit, guitariste et chanteur
statut : écoute, je sais pas
identité sexuelle : hétéro
inscrit depuis le : 20/09/2016
messages : 130
ma vie :
est né à Burlington - le cadet d'une fratrie de trois enfants - à la mort de l'ainé, il est devenu le tuteur de Léo, 6 ans, son enfant - il est chanteur et guitariste dans un duo avec sa meilleure amie - il est mécano à ses heures perdues, surtout la journée

Hope - Meilleure amie (+)
Sebastian - Frère (+)
Maya - Nièce (+)



MessageSujet: Re: La musique adoucie les mœurs - ft Sebastian Mer 16 Nov - 18:13

Bonne nouvelle, ma bouille lui donnait envie de me faire des câlins. Amusant étant donné que ça faisait longtemps que je n'avais pas eu le droit à un calin fraternel. J'ai ensuite riposté. Je te retourne le compliment. Pour le connard, pour ce qui est de sa tête, j'ai juste envie de lui mettre des claques et de le mettre devant les fait accomplis. Sebastion accumulait tout les problèmes, tromperie, famille en pagaille et j'en passe. Mais je ne voulais pas que ma soirée se finisse dans un bar servant de ring de boxe. La paix devait être maintenue jusqu'à demain, une sorte de trêve. Heureux de l'apprendre. Dos-je ensuite avant de sourire. Et je suis sur que ces quelques mots lui a arraché la langue. Ou il l'a gardé à cause des quelques verres qu'il a bu. Dans les deux cas, ça faisait toujours plaisir. Il y avait quelque chose à sauver finalement. Tu sais quoi ? Avant que tu te la joues cowboy et bandit, je vais peut être te raccompagner chez toi. Suggérais-je en posant tendant une de mes jambes, prêt à partir. Jouer les sauveurs ne m'intéressait pas, je voulais juste que mon grand frère évite d'aggraver son cas pour que je lui dise encore que je suis fier de lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 35 ans, mais ne lui demandez pas.
métier : Prof "cool"
statut : Divorce Proceedings - Serena's toyboy - Worst dad ever
identité sexuelle : Hétérosexuel
inscrit depuis le : 28/10/2016
messages : 228
ma vie :
Il s'est marié à 19 ans avec sa copine de lycée, peu après la naissance de leur première fille, Maya. - Le divorce traîne depuis quelques mois, il veut pas signer les papiers - Il est professeur d'histoire dans le lycée de sa fille - Un comble quand on sait qu'elle ne veut plus le voir. - Il peut toujours compter sur la petite dernière de cinq ans, Lyla, pour lui donner un peu d'amour.. pour l'instant. - Il n'assume plus son âge depuis son passage à la trentaine. - Il aime trop sa bécane. C'est les autres qui le disent. - Il est un peu trop porté sur la bouteille depuis quelques mois. - Grande gueule et impatient. - Il savoure à demi-mot sa liberté. - Ses rapports avec sa famille, et surtout avec son petit frère, se sont détériorés après son départ. -Il a trompé sa femme avec une collègue. C'est la grande qui les a surpris, d'où le divorce. - Il fume trop. - Mais il est sportif. - Il ne l'avouera pas, mais il est toujours marqué par la mort de son frère aîné. - Il ne peut plus voir l'autre en peinture depuis qu'il a hérité de la garde du neveu. -Il a troqué sa belle maison de famille pour un appart' en centre ville. Bizarrement, il s'y plait bien. - Il sort avec l'une de ses anciennes élèves. - Il va de mieux en mieux.

________________________


Whatever makes you happy
Whatever you want
You're so fuckin' special
I wish I was special
But I'm a creep.
________________________


I grew up with two brothers.
That’s how I learned to dance;
Waiting for the bathroom.
Spoiler:
 

________________________


Maya & Lyla ♥ : Sweet child o' mine.
No one in this world can love a girl more than her father.


But in the real world, you couldnt really just split a family down the middle, mom on one side, dad the other, with the child equally divided between. It was like when you ripped a piece of paper into two: no matter how you tried, the seams never fit exactly right again.

________________________

Rp :
-Sean (frère)
-Tiana (sauveuse)
-Rebel (aventure d'un soir)
-Serena (love)
- Maya (fille)

__________________________
He was once a freak.


________________________

MessageSujet: Re: La musique adoucie les mœurs - ft Sebastian Jeu 17 Nov - 22:54


C'était toujours un plaisir pour Sebastian de découvrir les nouvelles facettes de son cadet. Bien que l'alcool lui avait quelque peu ravagé le cerveau, l'aîné pouvait quand même se remémorer les différents stades de la personnalité de son petit frère. D'abord chouchouté par les parents pour finalement devenir un vrai branleur qui n'avait cependant pas démérité ce qu'il avait aujourd'hui. S'occuper d'une nouvelle âme lui avait probablement permis de pouvoir prendre quelques années mentalement parlant. Il y avait bien un peu d'amertume pour le plus vieux de ne pas avoir assisté à cette transition à l'âge adulte. Évidemment,  le chemin était long pour aboutir à une véritable révélation parce que Sean ne se préoccupait sûrement pas des ressentis personnels de son frère et ce dernier n'était de toute façon pas dans l'optique de déballer son amour pour son frère. L'alcool avait déjà fait ses preuves ce soir de toute façon et plus vite la soirée allait terminé, plus vite Sebastian oubliera ces rôles inversés.
Il prit la toute dernière gorgée, secouant son verre comme un attardé en tirant une mine boudeuse. Il était tiraillé entre rester et parler de la pluie et du beau temps avec son frère,  sauter sur l'ivrogne d'à côté ou écouter la voix de la sagesse. La dernière option semblait la meilleure oui. Son frère s'était de toute façon déjà levé pour le tirer avec hâte. Pour le coup, Sebastian n'avait ni la force de riposter, ni l'envie de parler tout simplement. " Attends, tu sais où j'habite toi ?" tenta-t-Il sous deux remontés acides.



_________________

Let the show begin
© minori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La musique adoucie les mœurs - ft Sebastian

Revenir en haut Aller en bas
La musique adoucie les mœurs - ft Sebastian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La musique au Moyen Âge
» musique amerindienne
» Musique médiévale
» Quiz #12 La Musique du Quebec (no1)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SimplyCity :: Burlington :: Centre-Ville :: Pub Musique Live-