Partagez|

La meilleure manière de l'apprendre ... [Spencer et Sebastian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar

âge : 21 ans
métier : étudiante en tourisme
statut : sur un nuage avec un certain Sebastian
identité sexuelle : sebasexuelle comment ça ça existe pas?
inscrit depuis le : 13/10/2016
messages : 708
ma vie :

Avant dernière d'une famille de sept enfants, n'a connu son père que jusqu'à ses cinq ans, un manque qu'elle n'a jamais supporté. A l'adolescence, elle a totalement changé. Très bordeline.

Son rêve? Monter sa propre agence de voyage.

Dernière nouvelle? La belle est amoureuse d'un de ses anciens profs depuis plus de deux mois. Elle vient cependant d'apprendre qu'elle est enceinte...

-------------------


I look and stare so deep in your eyes
I touch on you more and more every time
When you leave I'm begging you not to go
Call your name two or three times in a row
Such a funny thing for me to try to explain
How I'm feeling and my pride is the one to blame
'Cuz I know I don't understand
Just how your love can do what no one else can
- Crazy in love

Mes rps:

- Spencer
- Spencer et Seb
- Sean et Seb


MessageSujet: Re: La meilleure manière de l'apprendre ... [Spencer et Sebastian] Lun 12 Déc - 23:23

Spencer s'était refroidi d'un seul coup sans que je ne comprenne vraiment. Certes il avait lui aussi parfois des changements d'humeur mais je ne m'y attendais plus. « T'es sérieuse ? T'as pas plus akward comme projet de soirée, non ? Ouais non, j'me casse, ça vaut mieux. » Il se dirigea directement vers la porte visiblement prêt à partir avant d'ajouter la phrase de trop : « La famille va être aussi aux anges qu'avec le taulard d'Emery. » Je ne pus me retenir plus longtemps et éclata aussitôt.

« Comment tu peux comparer ! Tu le connais pas ! Tu sais ce que c'est pour moi de me voir m'attacher à quelqu'un ? Visiblement t'en as rien à foutre, non ! T'es juste comme eux, faut que ce soit joli, tout bien, un puceau de mon âge t'aurais sans doute plus convenu mais j'y peux rien !! »

Je croisai les bras tout en le regardant.

« Maintenant, t'es un Harwood donc t'as le même sang que lui après tout, barre toi si tu veux, ce serait pas si étonnant. »

Je sentais les larmes me monter mais je ne voulais pas que l'un des deux ne me voit comme ça. Si Spencer se barrait je serai certainement au plus mal mais si Sebastian venait à me quitter je ne le supporterais pas non plus. Je ne pensais pas que Spencer serait allé jusque là, sans rien savoir de Sebastian. Il ne connaissait rien de lui, mise à part son âge. On était sans doute maladroit et il nous avait découvert de la pire des manières mais il me connaissait et il devait savoir ce que tout ça représentait pour moi, pour que je l'exprime.

Alors que j'allais encore certainement l'ouvrir pour rien, Sebastian réagi, d'une manière que je lui connaissais mais qu'il n'avait encore pas montré. "Je te demande pardon ? Putain mec, ça fait cinq minutes qu'on se connaît, qu'est ce que tu sais de mes intentions envers Serena ?" Je ne savais pas où tout cela allait nous mener mais je remarquai seulement que Sebastian revenait vers nous, il voulait partir lui aussi ? Je reposai mon regard sur mon frère, n'ayant rien à ajouter à la phrase de Sebastian. J'avais juste envie que tout s'arrête, qu'on revienne une heure en arrière et que je reprenne la notion du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 28 ans.
métier : Initialement, il est écrivain, dépeignant dans ses romans des romances et critiques de société mélangées et est assez connu dans ce domaine. Il est également présentateur à la radio, animant une émission toutes les semaines sur les sorties cinéma à noter, il en fait une critique avec humour avec un professionnel. Il a également été engagé par un magazine pour réaliser un blog qui a le même ton que ses bouquins.
statut : Célibataire.
identité sexuelle : Hétérosexuel.
inscrit depuis le : 20/09/2016
messages : 140
ma vie : Second d'une famille nombreuse et modeste. Se développe une passion pour l'écriture très tôt. Il développe également un humour et un très grand talent dans le social alors qu'en vérité c'est un nounours qui préfère son chez soi et ses petites habitudes bien tranquilles. Il a toujours eu une relation très dur avec son père, et a très tôt été forcé d'être un travailleur courageux. Maintenant il multiplie les fonctions. S'il est écrivain, cela fait 2 ans qu'il n'a plus écrit de livre, le syndrome de la page blanche, ça arrive même aux plus grands.

rp's: ( 0/4 libre )

- (ft. Lia) au détour de quelques mots
- (ft. Serena) harwood forever
- (ft. Emery) Hey little sister, can I come inside?
- (ft. Serena & Seb) la meilleure manière de l'apprendre.

MessageSujet: Re: La meilleure manière de l'apprendre ... [Spencer et Sebastian] Mer 21 Déc - 21:49

Je ne m'étais jamais adressé comme ça à Serena, je ne comprenais pas pourquoi tout cela prenait des proportions folle pour moi, que je le prenais aussi mal, et que ça me foutait cette rage silencieuse au creux du ventre. J'avais confiance en personne, c'était sans doute ça le problème. Bien sûr, j'avais l'habitude qu'elle s'énerve sur moi, mais c'était souvent des choses qui se calmaient en trois minutes comme l'annonce de mon déménagement. Mais j'avais lâché la phrase de trop, et j'en avais conscience, et cette fois ce serait bien plus compliqué de lui détourner l'attention.
Au final, Sebastian était plutôt calme, il n'avait pas encore agit en connard, malgré son aspect bien sûr de lui au début, il n'avait rien de comparable avec le salaud d'Emery, mais ma fierté masculine m'empêchait de l'admettre dans l'immédiat. Que ça soit lui ou un autre, j'aurais sans doute réagi de cette manière excessive. La peur me dévorait le ventre, l'idée de la destruction de ma petite soeur. Parce que je n'avais moi-même vécu que des relations malsaines. « Comment tu peux comparer ! Tu le connais pas ! Tu sais ce que c'est pour moi de me voir m'attacher à quelqu'un ? Visiblement t'en as rien à foutre, non ! T'es juste comme eux, faut que ce soit joli, tout bien, un puceau de mon âge t'aurais sans doute plus convenu mais j'y peux rien !! » J'avais le dos tourné lors de ses mots, la main posée sur la poignée de la porte. Je secouais la tête, bien sûr qu'elle avait raison, et pour une fois je n'avais pas été le grand frère ouvert d'esprit qu'elle connaissait de moi. « Maintenant, t'es un Harwood donc t'as le même sang que lui après tout, barre toi si tu veux, ce serait pas si étonnant. » Mon sang se glaça à l'écoute de ses derniers mots, m'électrisant tout entier. Comme si j'avais pris une décharge. Je me tournais lentement et plissais les yeux en la fixant, m’apprêtant à renchérir, mais Seb intervint avant :  " Je te demande pardon ? Putain mec, ça fait cinq minutes qu'on se connaît, qu'est ce que tu sais de mes intentions envers Serena ?" Je reportais mon regard vers Sebastian, tentant de me focaliser sur lui, mais les mots de Serena se répercutaient encore en moi, ricochant dans les coins, dévastant tout sur leur passage. Je repris avec une voix étonnamment calme, je l'entendais résonner de loin comme si ce n'était pas moi qui parlait :  « Ok, Sebastian. Dis-moi que tu n'as jamais fait de mal à une femme, que tu n'en as jamais brisée, que tu sauras la rendre heureuse comme tu as sans doute rendu heureux plein de gens dans ta vie. Vas-y, je t'en prie, rassure-moi. » Je marquais une courte pause, me mordant l'intérieur de la joue : « Parce qu'en vrai il n'existe personne qui la mérite, et qui saura lui rendre le bonheur dont elle a besoin. J'ai constaté sa destruction comme celle de toute ma famille tout le long de ma vie, tout ça pour l'existence d'un seul mec pas foutu d'assurer. Elle a besoin de plus qu'une promesse, et je suis pas prêt à la voir souffrir davantage. » Je regarde Serena, la plaie de ses mots encore béante en moi : « Je vais pas me fâcher Serena, j'ai sans doute mérité tes mots. Ok. Mais j'espère que tu penses pas réellement ça de moi. Ce serait vraiment la pire chose avec laquelle je pourrais vivre. » Je repensais à tous ces coups que j'avais pris dans la gueule, et toute cette violence morale que nous avions eu à subir. Non, si j'étais vraiment devenu aussi pourri, alors putain, j'avais vraiment tout foiré.

Spoiler:
 

_________________
SUN HASN'T DIED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 35 ans, mais ne lui demandez pas.
métier : Prof "cool"
statut : Divorce Proceedings - Serena's toyboy - Worst dad ever
identité sexuelle : Hétérosexuel
inscrit depuis le : 28/10/2016
messages : 228
ma vie :
Il s'est marié à 19 ans avec sa copine de lycée, peu après la naissance de leur première fille, Maya. - Le divorce traîne depuis quelques mois, il veut pas signer les papiers - Il est professeur d'histoire dans le lycée de sa fille - Un comble quand on sait qu'elle ne veut plus le voir. - Il peut toujours compter sur la petite dernière de cinq ans, Lyla, pour lui donner un peu d'amour.. pour l'instant. - Il n'assume plus son âge depuis son passage à la trentaine. - Il aime trop sa bécane. C'est les autres qui le disent. - Il est un peu trop porté sur la bouteille depuis quelques mois. - Grande gueule et impatient. - Il savoure à demi-mot sa liberté. - Ses rapports avec sa famille, et surtout avec son petit frère, se sont détériorés après son départ. -Il a trompé sa femme avec une collègue. C'est la grande qui les a surpris, d'où le divorce. - Il fume trop. - Mais il est sportif. - Il ne l'avouera pas, mais il est toujours marqué par la mort de son frère aîné. - Il ne peut plus voir l'autre en peinture depuis qu'il a hérité de la garde du neveu. -Il a troqué sa belle maison de famille pour un appart' en centre ville. Bizarrement, il s'y plait bien. - Il sort avec l'une de ses anciennes élèves. - Il va de mieux en mieux.

________________________


Whatever makes you happy
Whatever you want
You're so fuckin' special
I wish I was special
But I'm a creep.
________________________


I grew up with two brothers.
That’s how I learned to dance;
Waiting for the bathroom.
Spoiler:
 

________________________


Maya & Lyla ♥ : Sweet child o' mine.
No one in this world can love a girl more than her father.


But in the real world, you couldnt really just split a family down the middle, mom on one side, dad the other, with the child equally divided between. It was like when you ripped a piece of paper into two: no matter how you tried, the seams never fit exactly right again.

________________________

Rp :
-Sean (frère)
-Tiana (sauveuse)
-Rebel (aventure d'un soir)
-Serena (love)
- Maya (fille)

__________________________
He was once a freak.


________________________

MessageSujet: Re: La meilleure manière de l'apprendre ... [Spencer et Sebastian] Mer 21 Déc - 23:40

Quelle ambiance. Un triangle humain, distants les uns des autres : Spencer à la porte, calmé, touché par les mots crus d'une Serena au bord des larmes. Puis Sebastian, témoin et coupable du carnage venant d'avoir lieu. Bien que l'état de la brune jouait sur le moral du brun, il fallait avouer que l'état de Spencer amenait à une certaine forme d'empathie. Normalement, ce genre de tension amenait la tierce personne à sortir une blague, un pet, une connerie qui détendrait un peu l'atmosphère. Que nenni. Mais il savait. Il savait très bien que malgré les répliques que ces deux-là s'envoyaient, l'amour était bien là, plus présent que jamais. Il était bien placé pour parler en connaissance de cause, sauf que la relation fraternelle entre Serena et Spencer, elle, était belle et bien fusionnelle. Rien que leur complicité au repas voulait tout dire. Ainsi, Sebastian était mal. Pas forcément par compassion, ni par son statut de simple témoin, ni par son lien avec Serena. Il avait juste à ne pas en faire des caisses de son côté, rester humble, ne pas l'ouvrir, les laisser gérer, point final. Mais non, le Casey restait fidèle à lui même, comme si ses soucis ne lui suffisaient pas, il devait en provoquer d'autre, indirectement certes, mais le mal était fait.
Spencer avait brisé le silence et sa demande, à la fois soudaine et préparée,  n'arrangeait en rien le sentiment de culpabilité qu'éprouvait Sebastian. Il posa ses yeux sur Serena; parce qu'elle-même connaissait la réponse, sa seule opinion avait compté, elle avait tranché. Elle était prête à jouer le jeu avec le connard qu'il était. Il était prêt à relever le défi d'être bon avec elle. Spencer n'était pas intimidant, pourtant, Sebastian était vraiment gêné à l'idée de lui lâcher sa réponse, tout simplement parce que celle-ci ne serait pas légitime. Les fragments d'une vie basée sur de mauvaises décisions, sur une bassesse d'esprit affirmée, défilaient dans sa tête; Rose; les filles; ses frères.. à force de vouloir faire bien, il s'était retrouvé à creuser sa tombe. Voilà pourquoi il ne voulait pas se prendre la tête avec Serena. Parce qu'il se savait déjà trop attachée à elle, tout simplement. " Pose toi la question de savoir pourquoi elle ne t'en a pas parlé, comme je n'en ai pas parlé à mes filles, ou à mon ex-femme. " Il releva la tête. " Tu voulais la vérité, la voilà. T'as raison, personne mérite Serena, moi en premier. Je lui ai dis, je lui ai répété, et encore aujourd'hui, je ne sais pas vraiment ce qu'elle me trouve. Tu veux me pousser à te rassurer, à te dire à quel point ta sœur est géniale, qu'elle mérite le meilleur dans la vie ? Soit, je te rejoins alors. Mais, non, je ne vais pas me lancer des fleurs Spencer. Je suis bien le dernier à la mériter. " Y'avait-il un intérêt à se défendre pour le coup ? Spencer avait précipité les choses. Il avait tendu le bâton pour se faire battre, comme Sebastian ne pouvait plus faire marche arrière sur ce coup-ci. " C'est pas toi que je chercherai à conforter. Je suis bien avec ta sœur, je veux être avec ta sœur, point final. C'est à elle de me laisser essayer, pas à toi. "



_________________

Let the show begin
© minori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 21 ans
métier : étudiante en tourisme
statut : sur un nuage avec un certain Sebastian
identité sexuelle : sebasexuelle comment ça ça existe pas?
inscrit depuis le : 13/10/2016
messages : 708
ma vie :

Avant dernière d'une famille de sept enfants, n'a connu son père que jusqu'à ses cinq ans, un manque qu'elle n'a jamais supporté. A l'adolescence, elle a totalement changé. Très bordeline.

Son rêve? Monter sa propre agence de voyage.

Dernière nouvelle? La belle est amoureuse d'un de ses anciens profs depuis plus de deux mois. Elle vient cependant d'apprendre qu'elle est enceinte...

-------------------


I look and stare so deep in your eyes
I touch on you more and more every time
When you leave I'm begging you not to go
Call your name two or three times in a row
Such a funny thing for me to try to explain
How I'm feeling and my pride is the one to blame
'Cuz I know I don't understand
Just how your love can do what no one else can
- Crazy in love

Mes rps:

- Spencer
- Spencer et Seb
- Sean et Seb


MessageSujet: Re: La meilleure manière de l'apprendre ... [Spencer et Sebastian] Jeu 22 Déc - 17:59

« Ok, Sebastian. Dis-moi que tu n'as jamais fait de mal à une femme, que tu n'en as jamais brisée, que tu sauras la rendre heureuse comme tu as sans doute rendu heureux plein de gens dans ta vie. Vas-y, je t'en prie, rassure-moi. » « Parce qu'en vrai il n'existe personne qui la mérite, et qui saura lui rendre le bonheur dont elle a besoin. J'ai constaté sa destruction comme celle de toute ma famille tout le long de ma vie, tout ça pour l'existence d'un seul mec pas foutu d'assurer. Elle a besoin de plus qu'une promesse, et je suis pas prêt à la voir souffrir davantage. » J'étais partagée entre plusieurs sentiments en entendant ce que disait mon frère. J'étais émue par ce qu'il disait à mon propos, en colère qu'il en rajoute encore et triste que ça se passe comme ça. Il me regarda ensuite pour me dire : « Je vais pas me fâcher Serena, j'ai sans doute mérité tes mots. Ok. Mais j'espère que tu penses pas réellement ça de moi. Ce serait vraiment la pire chose avec laquelle je pourrais vivre. » Je ne savais quoi lui répondre, c'est lui qui voulait partir à peine deux minutes plus tôt, lui qui voulait me lâcher parce que je n'avais pas pris le bon mec selon lui. " Pose toi la question de savoir pourquoi elle ne t'en a pas parlé, comme je n'en ai pas parlé à mes filles, ou à mon ex-femme. " Sebastian avait sorti cette phrase sans que je ne comprenne vraiment pourquoi. Pour ma part, j'étais déjà tellement chamboulée par ce que je ressentais que ça aurait été n'importe qui j'aurais agi pareil, prendre mon temps pour l'annoncer, être sûre de ce que nous vivions. Il enchaina alors : " Tu voulais la vérité, la voilà. T'as raison, personne mérite Serena, moi en premier. Je lui ai dis, je lui ai répété, et encore aujourd'hui, je ne sais pas vraiment ce qu'elle me trouve. Tu veux me pousser à te rassurer, à te dire à quel point ta sœur est géniale, qu'elle mérite le meilleur dans la vie ? Soit, je te rejoins alors. Mais, non, je ne vais pas me lancer des fleurs Spencer. Je suis bien le dernier à la mériter. " " C'est pas toi que je chercherai à conforter. Je suis bien avec ta sœur, je veux être avec ta sœur, point final. C'est à elle de me laisser essayer, pas à toi. "

« Alors on va arrêter de faire comme si j'avais quinze ans et que j'étais un parfait petit ange hein merci !! Je ne pense pas être une fille qui en mérite autant, loin de là, et vous le savez tous les deux ! »

avais-lâché finalement en les regardant tour à tour. Je n'avais vraiment pas envie qu'on me considère comme une petite chose fragile qu'il fallait protéger à tout prix.

« Dans tous les cas, ce que je peux trouver à Sebastian plus qu'à un autre ne regarde que moi, je ne l'ai pas choisi et… j'veux pas et j'peux pas vous perdre donc va falloir s'y faire ! »

Je me tournai alors vers Seb : « Me répéter que tu n'es pas le meilleur mec n'y changera rien ! » puis vers mon frère : « Et toi, encore moins, tu ne sais rien de lui, mise à part une vague idée de son âge ! Tu m'as toujours dit que tous les mecs étaient pas comme lui, que ça existait alors laisse moi y croire, gâche pas ça… »

Je baissai légèrement la tête avant de finir : « T'façon quoi que je fasse ya à redire, je devrais le savoir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 28 ans.
métier : Initialement, il est écrivain, dépeignant dans ses romans des romances et critiques de société mélangées et est assez connu dans ce domaine. Il est également présentateur à la radio, animant une émission toutes les semaines sur les sorties cinéma à noter, il en fait une critique avec humour avec un professionnel. Il a également été engagé par un magazine pour réaliser un blog qui a le même ton que ses bouquins.
statut : Célibataire.
identité sexuelle : Hétérosexuel.
inscrit depuis le : 20/09/2016
messages : 140
ma vie : Second d'une famille nombreuse et modeste. Se développe une passion pour l'écriture très tôt. Il développe également un humour et un très grand talent dans le social alors qu'en vérité c'est un nounours qui préfère son chez soi et ses petites habitudes bien tranquilles. Il a toujours eu une relation très dur avec son père, et a très tôt été forcé d'être un travailleur courageux. Maintenant il multiplie les fonctions. S'il est écrivain, cela fait 2 ans qu'il n'a plus écrit de livre, le syndrome de la page blanche, ça arrive même aux plus grands.

rp's: ( 0/4 libre )

- (ft. Lia) au détour de quelques mots
- (ft. Serena) harwood forever
- (ft. Emery) Hey little sister, can I come inside?
- (ft. Serena & Seb) la meilleure manière de l'apprendre.

MessageSujet: Re: La meilleure manière de l'apprendre ... [Spencer et Sebastian] Jeu 12 Jan - 21:02

Sebastian qui avait initialement évité mon regard, avait finalement levé les yeux vers moi après avoir commencé à me répondre : " Pose toi la question de savoir pourquoi elle ne t'en a pas parlé, comme je n'en ai pas parlé à mes filles, ou à mon ex-femme. " Mon regard se posa sur le sien, visiblement sur de lui, visiblement plein d'une conviction que je ne pouvais visiblement pas lui défaire. " Tu voulais la vérité, la voilà. T'as raison, personne mérite Serena, moi en premier. Je lui ai dis, je lui ai répété, et encore aujourd'hui, je ne sais pas vraiment ce qu'elle me trouve. Tu veux me pousser à te rassurer, à te dire à quel point ta sœur est géniale, qu'elle mérite le meilleur dans la vie ? Soit, je te rejoins alors. Mais, non, je ne vais pas me lancer des fleurs Spencer. Je suis bien le dernier à la mériter. " Je n'avais pas répondu tout de suite, conscient qu'il n'avait pas fini sa tirade. " C'est pas toi que je chercherai à conforter. Je suis bien avec ta sœur, je veux être avec ta sœur, point final. C'est à elle de me laisser essayer, pas à toi. " Je restais un instant en suspens, laissant Serena intervenir sans répondre, réfléchissant aux mots de Seb et à l'impact qu'ils avaient sur moi au juste. En vrai, sa réponse m'avait rassuré, aussi surprenant était-ce. Je trouvais ça plus rassurant que cet homme se livre avec franchise, confesse ne pas penser être le meilleur, avoue ses faiblesses au lieu de tenter de me baratiner avec des promesses en l'air, et des beaux mots à tout va. Non, Sebastian était resté très humble et mature, et cela m'avait légèrement calmant, bien que cela fut surprenant, c'était le genre de chose que je voulais entendre : je pense être plein de faiblesses mais malgré celles-là j'ai décidé d'essayer vraiment. Cela lui était tombé dessus sans doute aussi soudainement que c'était arrivé à Serena qui n'avait jamais laissé une telle place à quelqu'un dans son coeur. Serena. Je repris conscience qu'elle était en train de parler, en fait. « Dans tous les cas, ce que je peux trouver à Sebastian plus qu'à un autre ne regarde que moi, je ne l'ai pas choisi et… j'veux pas et j'peux pas vous perdre donc va falloir s'y faire ! » Impossible de savoir ce qu'elle avait dit avant, mais j'eus un sourire intérieur à l'écoute de ces mots-ci.
Elle se tourna alors vers Seb : « Me répéter que tu n'es pas le meilleur mec n'y changera rien ! » Pendant un court instant, et pour la première fois de ma vie, je me surpris à envier Serena. Elle vivait enfin quelque chose avec quelqu'un, quelque chose qui semblait la rendre heureuse et lui faisait du bien. Elle se tourna à nouveau vers moi, ajoutant ce que je savais déjà : je n'avais rien à lui dire sur sa vie, sur ses choix et encore moins sur un homme que j'avais à peine eu l'occasion de rencontrer une fois. « Et toi, encore moins, tu ne sais rien de lui, mise à part une vague idée de son âge ! Tu m'as toujours dit que tous les mecs étaient pas comme lui, que ça existait alors laisse moi y croire, gâche pas ça… » Elle baissa la tête : « T'façon quoi que je fasse ya à redire, je devrais le savoir. » Je fus pris par un léger sentiment de honte, je n'avais été que comme tous les autres connards de la famille alors que je prônais depuis toujours l'ouverture d'esprit. J'aurais pu lancer des excuses, mais ça n'aurait pas suffit, alors pour lui prouver que cela n'avait été qu'un coup de sang, je lui prouvais simplement que non, je n'avais pas changé, je pouvais être toujours le mec ouvert avec qui elle avait une si profonde complicité : « ... Tu sais quoi, Serena... Tu peux me servir une bière... » J'espérais qu'elle décèle l'effort et le travail sur moi-même, la remise en question, et puis surtout : je restais. Je regardais finalement Seb et inspirait profondément avant de finalement avancer vers lui et de lui tendre la main, espérant que ce ne soit pas son tour de me nier ostensiblement la gueule, bien que je l'aurais mérité : « Je suis désolé de t'avoir trop vite jugé. Si Serena est heureuse avec toi, c'est tout ce que je pouvais espérer, et je n'aurais pas du... Enfin... Tu vois quoi. » Je passais mon autre main dans ma nuque, il restait toujours cette putain de fierté masculine et mal placée.

_________________
SUN HASN'T DIED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 35 ans, mais ne lui demandez pas.
métier : Prof "cool"
statut : Divorce Proceedings - Serena's toyboy - Worst dad ever
identité sexuelle : Hétérosexuel
inscrit depuis le : 28/10/2016
messages : 228
ma vie :
Il s'est marié à 19 ans avec sa copine de lycée, peu après la naissance de leur première fille, Maya. - Le divorce traîne depuis quelques mois, il veut pas signer les papiers - Il est professeur d'histoire dans le lycée de sa fille - Un comble quand on sait qu'elle ne veut plus le voir. - Il peut toujours compter sur la petite dernière de cinq ans, Lyla, pour lui donner un peu d'amour.. pour l'instant. - Il n'assume plus son âge depuis son passage à la trentaine. - Il aime trop sa bécane. C'est les autres qui le disent. - Il est un peu trop porté sur la bouteille depuis quelques mois. - Grande gueule et impatient. - Il savoure à demi-mot sa liberté. - Ses rapports avec sa famille, et surtout avec son petit frère, se sont détériorés après son départ. -Il a trompé sa femme avec une collègue. C'est la grande qui les a surpris, d'où le divorce. - Il fume trop. - Mais il est sportif. - Il ne l'avouera pas, mais il est toujours marqué par la mort de son frère aîné. - Il ne peut plus voir l'autre en peinture depuis qu'il a hérité de la garde du neveu. -Il a troqué sa belle maison de famille pour un appart' en centre ville. Bizarrement, il s'y plait bien. - Il sort avec l'une de ses anciennes élèves. - Il va de mieux en mieux.

________________________


Whatever makes you happy
Whatever you want
You're so fuckin' special
I wish I was special
But I'm a creep.
________________________


I grew up with two brothers.
That’s how I learned to dance;
Waiting for the bathroom.
Spoiler:
 

________________________


Maya & Lyla ♥ : Sweet child o' mine.
No one in this world can love a girl more than her father.


But in the real world, you couldnt really just split a family down the middle, mom on one side, dad the other, with the child equally divided between. It was like when you ripped a piece of paper into two: no matter how you tried, the seams never fit exactly right again.

________________________

Rp :
-Sean (frère)
-Tiana (sauveuse)
-Rebel (aventure d'un soir)
-Serena (love)
- Maya (fille)

__________________________
He was once a freak.


________________________

MessageSujet: Re: La meilleure manière de l'apprendre ... [Spencer et Sebastian] Sam 28 Jan - 23:26


Serena qui pète un câble, les deux hommes s'y attendaient. Tête baissé, Sebastian ne pu se contenir bien longtemps de sourire, bien que l'âge des remontrances avait été dépassé depuis longtemps. Serena avait entièrement raison, que ce soit pour lui, ou pour Spencer. D'ailleurs, le fait que celui-ci prenne la parole en premier, après un long silence de réflexion certes, fut assez surprenant, tout comme l'aboutissement de cette discussion partie sur de mauvaises bases. Les deux hommes l'ont bien vite compris. Et après, on se demandait pourquoi Serena lui faisait cet effet-là.. Vingt ans et un sacré bout de femme, inutile d'en rajouter plus. Elle était étonnante sur tout les fronts, défendant ardemment ses valeurs, un poil têtue aussi, mais toujours le dernier mot. Et si le frangin avait l'air différent, ce n'est pas pour autant qu'il fallait lui en vouloir jusqu'à la fin de sa vie. Sebastian n'aurait d'ailleurs jamais demandé à Serena de faire un choix, tout en sachant dans tout les cas lequel aurait triomphé.
Le trentenaire jeta en premier lieu un rapide coup d'oeil vers la brune, avant de lever les bras au ciel. C'est que lui aussi, il avait soif. Puis, si le fait d'être en accord avec le frangin pouvait l'apaiser un peu plus.. Frère qui, à sa grande surprise, lui tendit la main, discours de pardon en prime. Sebastian la serra naturellement, sans grand froufrous. Valait mieux pas que ça ait l'air théâtral non plus. " Enchanté de te connaître Spencer. ". Il radotait oui, signe que la hache de guerre était enfin hypothétiquement enterrée. Malgré tout, une pudeur perdurait, étonnante soit-elle. Il espérait au regard lancée sur sa belle que celle-ci n'allait pas lui faire la moue trop longtemps non plus.


Spoiler:
 

_________________

Let the show begin
© minori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

âge : 21 ans
métier : étudiante en tourisme
statut : sur un nuage avec un certain Sebastian
identité sexuelle : sebasexuelle comment ça ça existe pas?
inscrit depuis le : 13/10/2016
messages : 708
ma vie :

Avant dernière d'une famille de sept enfants, n'a connu son père que jusqu'à ses cinq ans, un manque qu'elle n'a jamais supporté. A l'adolescence, elle a totalement changé. Très bordeline.

Son rêve? Monter sa propre agence de voyage.

Dernière nouvelle? La belle est amoureuse d'un de ses anciens profs depuis plus de deux mois. Elle vient cependant d'apprendre qu'elle est enceinte...

-------------------


I look and stare so deep in your eyes
I touch on you more and more every time
When you leave I'm begging you not to go
Call your name two or three times in a row
Such a funny thing for me to try to explain
How I'm feeling and my pride is the one to blame
'Cuz I know I don't understand
Just how your love can do what no one else can
- Crazy in love

Mes rps:

- Spencer
- Spencer et Seb
- Sean et Seb


MessageSujet: Re: La meilleure manière de l'apprendre ... [Spencer et Sebastian] Lun 30 Jan - 11:47

Le ton était un peu monté, rien d'étonnant avec moi mais tout ça commençait à me gonfler pour ainsi dire. Spencer finit par prendre la parole et me surprit à nouveau. « ... Tu sais quoi, Serena... Tu peux me servir une bière... » Aurait-il finalement accepté la situation ? Dans tous les cas j'étais soulagée qu'il reste là. « Je suis désolé de t'avoir trop vite jugé. Si Serena est heureuse avec toi, c'est tout ce que je pouvais espérer, et je n'aurais pas du... Enfin... Tu vois quoi. » Des excuses en plus ? Aussi rapidement, je ne pus m'empêcher d'esquisser un sourire tout en allant sortir trois bières du frigo.

Les garçons se serrèrent la main et la tension semblait apaisée. Je n'aurais pas été moi je les aurais embrassé tous les deux mais je n'étais pas comme ça. Je tendis une bière à Seb et quand je passai celle de Spencer je lui chuchotai un « Merci Spenc' ».

J'espérais sincèrement que les choses se passeraient bien par la suite entre eux. La rencontre n'avait pas été des plus simples ni des plus habituelles mais bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La meilleure manière de l'apprendre ... [Spencer et Sebastian]

Revenir en haut Aller en bas
La meilleure manière de l'apprendre ... [Spencer et Sebastian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» une école pour apprendre la politesse...
» Réflexions Pour Une Haïti Meilleure
» Appel a une meilleure distribution des richesses naturelles
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Relooker sa fille en 10 leçons [PV Corann]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SimplyCity :: Burlington :: Centre-Ville-